Déjà vulnérables en cas de tempêtes, d’ouragans ou de typhons, les deltas de très grands fleuves comme le Nil, le Rhône ou le Yangtzé sont rendus encore plus fragiles par leur affaissement. Sur les 33 plus grands deltas de la planète, 24 sont en train de «couler» alors que le niveau de la mer est appelé à monter

Lire la suite (réservé aux abonnés)