b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_dryline_nyc_311215.JPGFace au réchauffement climatique ou encore au risque de submersion marine consécutive aux ouragans, New York doit se protéger davantage contre la montée des eaux. L’architecte danois Bjarke Ingels a donc imaginé la Dryline, une promenade plantée qui se situerait à la pointe du sud de Manhattan, et qui servirait de digue en cas d’ouragan.

Lire la suite (réservé aux abonnés)