Les deux dernières canicules estivales en Suisse ont fait un grand nombre de morts, indique un rapport de chercheurs suisses. La chaleur extrême des étés 2003 et 2015 est responsable respectivement de 975 et de 804 décès, soit deux à trois fois plus de morts que ceux provoqués par les accidents de la route.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)