Les catastrophes hydrogéologiques en Slovénie représentent plus de 150 millions d'euros de dégâts par an. Et ils sont souvent aggravés par les interventions humaines. Surtout parce que le pays a toléré la construction dans des zones sujettes aux inondations pendant plusieurs décennies.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)