Selon un communiqué publié le 30 septembre 2019, un gel ayant pour objectif de rendre les arbres résistants au feu a été mis au point par une équipe de l’Université de Stanford (États-Unis).

Lire la suite (réservé aux abonnés)