Pluie et éclairs sont intimement liés. Cette affirmation, qui peut paraître aller de soi, est le fruit de deux travaux indépendants auxquels a collaboré un chercheur de l'Institut de Physique Atmosphérique de l'Université de l'Arizona.En analysant les orages de Floride, Philip Krider a montré que le nombre d'éclairs qui zèbrent le ciel est un bon indicateur de la quantité de pluie qui se déverse sur le sol...

Lire la suite (réservé aux abonnés)