La quatrième édition de la conférence intitulée «Cities on volcanoes», qui s'est déroulée la semaine dernière à Quito (Equateur) – une ville de 1,5 million d'habitants construite au pied d'un volcan actif –, a réuni 500 chercheurs venus de tous les horizons de la volcanologie et marque cette volonté à prendre en compte les risques liés aux volcans. C'est la première fois que sont réunis scientifiques, responsables politiques et représentants de la sécurité civile. Ils ont pu dialoguer et échanger des idées.

Lire la suite (réservé aux abonnés)