Un plan mondial d'action contre les dommages causés par les glissements de terrain a été adopté le 20 janvier à Tokyo (Japon) lors d'une rencontre internationale organisée de concert avec la Stratégie internationale de prévention des catastrophes (SIPC) des Nations Unies, qui s'est tenue sous l'égide de l'UNESCO. Cette réunion a également mis en place un réseau mondial de programmes internationaux sur les glissements de terrain. Implanté à l'Université de Kyoto, au Japon, ce réseau agira sous l'égide de l'UNESCO et d'autres organes internationaux.

Lire la suite (réservé aux abonnés)