b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_modele_FV3_170417.pngLe modèle FV3 (Finite Volume 3), développé par le laboratoire en charge de la géophysique des fluides, a été intégré en novembre dernier comme cœur du modèle successeur de GFS, FIM. Jugé plus performant et plus efficace pour exploiter la puissance de calcul des supercalculateurs que son compétiteur (MPAS, développé jusqu’en juillet 2016 par le NCAR), il sera utilisé en parallèle des modèles actuels pour la saison des cyclones 2017.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)