Après Person Finder, outil disponible depuis 2010 pour localiser des proches après un sinistre, Google continue d’élargir son offre de fonctionnalités pensées pour les situations de crise. Dans un communiqué publié ce mardi, le géant d’Internet a dévoilé SOS Alerts, un dispositif d'information déployé ponctuellement dans une zone touchée par une catastrophe naturelle ou une "crise provoquée par l'homme", un terme qui laisserait entendre qu'une attaque terroriste pourrait justifie l'activation du dispositif.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)