Des décennies de recherche n'ont pas permis de faire progresser significativement la prévision des séismes. Mais une intelligence artificielle (IA), nourrie des données collectées lors d'expériences de simulation de tremblements de terre en laboratoire, semble prometteuse.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)