Un système de pointe d'observation de l'atmosphère, connu sous le nom d'APSOS, est arrivé jeudi dans la région autonome du Tibet (sud-ouest). APSOS, pour Atmosphere Profiling Synthetic Observation System, est la première installation terrestre dont le but est de détecter les variables atmosphériques et les multiples composants de l'atmosphère neutre.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)