Un nouveau système associant un satellite et un superordinateur japonais pourrait améliorer considérablement les prévisions météorologiques et permettre de sauver des vies en avertissant plus tôt de catastrophes naturelles, selon une équipe de chercheurs nippons.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)