Des scientifiques d'universités canadiennes travaillent à l'ouverture du plus grand centre de recherche sur les séismes extracôtiers du monde à Halifax (dans l'Est du Canada) au cours des deux prochaines années. Le nouveau laboratoire recueillera les données de plus de 100 capteurs placés en mer pour surveiller l'activité sismique d'un océan à l'autre.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)