Les chercheurs du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme et TU Freiberg ont développé un nouveau cadre pour améliorer la prévision des événements de précipitations extrêmes dans les pays méditerranéens. 

Lire la suite (réservé aux abonnés)