La National Oceanic and Atmospheric Administration (service météorologiques américains) a mis à niveau le modèle informatique que les prévisionnistes utilisent pour prédire le temps une à deux semaines dans le futur, appelé le Global Forecast System.

Lire la suite (réservé aux abonnés)