Un système mondial de surveillance des tremblements de terre basé sur GPS peut fournir des avertissements plus opportuns et plus précis que les réseaux sismiques traditionnels lorsque de puissants tremblements de terre se produisent, suggère une nouvelle étude. Cela pourrait également réduire la fréquence des fausses alertes.

Lire la suite (réservé aux abonnés)