Des spécialistes suisses développent un modèle qui devrait aider à terme à prédire des phénomènes locaux instables et soudains, caractéristiques de la météorologie alpine, comme les orages de montagne ou le foehn.

Lire la suite (réservé aux abonnés)