Il est possible de tirer de précieux enseignements des grandes catastrophes du passé — telles que l’éruption du Vésuve en 79 de notre ère ou l’ouragan qui a dévasté Saint-Domingue en 1930 — pour aider les pouvoirs publics et les institutions à accroître la résilience des populations face aux menaces modernes telles que le changement climatique et l’urbanisation galopante.

Lire la suite (réservé aux abonnés)