3 ans après le séismes de Bourmédès, les autorités algériennes dressent le bilan de l'après-catastrophe. Pour rappel, la wilaya de Boumerdès a été frappée par un fort séisme d’une magnitude proche de 7 sur l’échelle de Richter le 21 mai 2003. Ce tremblement de terre, dont l’épicentre a été localisé à 7 km au nord de Zemmouri a provoqué la mort de 1 391 personnes et engendré d’énormes dégâts matériels.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)