Selon L'Institut National (INERIS), en Europe, 7% des accidents industriels sont liés à l'interaction entre un aléa naturel et un risque technologique. Le changement climatique impose de renforcer l'étude et la prévention de ces risques.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)