b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_seisme_dvt_290415.JPGLe violent séisme de magnitude 7.8 qui a touché le Népal le 25 avril dernier, l'un des vingt tremblements de terre les plus meurtriers des quarante dernières années, est terriblement proche du pire scénario imaginable dans n'importe quelle région du monde vulnérable aux tremblements de terre –il s'agit de la «chronique d'un cauchemar annoncé», selon les mots d'un sismologue.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)