Les progrès en matière de collecte et d’analyse des données de masse offrent de nouvelles opportunités pour améliorer la gestion des catastrophes, et surtout pour réagir plus rapidement à leurs conséquences. Inondations, éboulements, séismes, déraillement de train : tous les types de catastrophes humaines, naturelles ou technologiques peuvent désormais compter sur le Big Data pour faciliter les interventions.

Lire la suite (réservé aux abonnés)