Les scénarios de catastrophes naturelles extrêmes se multiplient ces dernières années. En parallèle aux politiques de prévention et de reconstruction, il est vital de contrôler la pérennité des solutions de couverture financière existantes au regard de l’évolution de la sinistralité sur ces types de risques.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)