b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_robot_cafard_100216.jpegKaushik Jayaram, chercheur à l'Université d'Harvard et à l'origine d'une étude publiée dans les Comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences a constaté qu'un cafard était capable de se faufiler à travers de minuscules fissures en compressant jusqu'à 60% de leur corps.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)