Face à la multiplication des catastrophes naturelles, et aux dégâts extrêmement importants de l'ouragan Irma - avérés ou à venir - les assureurs et réassureurs seront-ils en mesure de faire face à leurs engagements? Pourrait-on être confronté à un « krach » des assureurs ?

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)