Les « cat bonds » offrent une alternative aux assureurs qui souhaitent couvrir leurs propres risques. Pour les investisseurs c’est une classe d’actifs plutôt rentable. C'est un marché relativement jeune, 20 ans à peu près. Mais les « catastrophe bonds » ont su se faire leur place dans les solutions de réassurance. Ces produits financiers structurés ont en effet vu le jour après deux catastrophes majeures aux Etats Unis, l'Ouragan Andrew en 1992 et le séisme de Northridge (Californie) en 1994.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)