Veille gestion globale des risques naturels
Dernière mise à jour : le 07/08/2020 à 08:56

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_oceanix_090419.JPGAlors que le réchauffement climatique menace les villes côtières de submersion dû à la fonte des glaces, la start-up Oceanix et le cabinet Bjarke Ingels Group détiennent peut-être la solution. Avec le soutien d’ONU-Habitat, du MIT Center for ocean engineering et du club Explorer, leur projet de ville flottante pourrait voir le jour dans les prochains mois au large de New York, dans l’East River.

Alors que le réchauffement climatique menace les villes côtières de submersion dû à la fonte des glaces, la start-up Oceanix et le cabinet Bjarke Ingels Group détiennent peut-être la solution. Avec le soutien d’ONU-Habitat, du MIT Center for ocean engineering et du club Explorer, leur projet de ville flottante pourrait voir le jour dans les prochains mois au large de New York, dans l’East River.

Le prototype, baptisé « Oceanix City » sera composé d’un assemblage de plateformes hexagonales de 20 000 mètres carrés, chacune composée de six hexagones et d’une serre centrale. Ces « villages » pourront accueillir 300 personnes. Ensemble, ils formeront des villes autonomes de 10 000 habitants et capables de résister aux catastrophes naturelles les plus dévastatrices, comme un tsunami ou un ouragan.

L’objectif d’Oceanix City, c’est d’assurer l’autosuffisance de ses habitants en énergie, eau et nourriture. L’agriculture marine est la clé de voûte de ce projet : la ville flottante permettra notamment l’élevage de coquillages et la culture d’algues. L’approvisionnement en eau reposera sur la récupération de la pluie, la désalinisation et la filtration de l’air.

Les déplacements au sein de cette ville du futur se feront exclusivement à vélo, en bateau électrique ou encore en drone. De même, seuls des matériaux de construction durables, comme le bois et le bambou, seront utilisés.

Le projet de la start-up Oceanix s’adressera aux réfugiés climatiques et aux populations menacées par la montée des eaux. Si ce futur semble bien utopique, Marc Collins Chen, ancien ministre du tourisme de la Polynésie française et fondateur de la start-up Oceanix, assure qu’il est déjà à portée de main.

 

Source : Ouest France

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 06/08/2020)
  • En France / DOM : 1.912
  • A l’étranger : 15.816
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 06/08/2020)
  • En France / DOM : 28.869
  • A l’étranger : 1.313.824
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 06/08/2020)
  • En France / DOM : 39.146
  • A l’étranger : 3.103.435
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"