11 mars 2011, un puissant tremblement de terre survient dans la région de Tōhoku au Japon et génère un des plus importants tsunamis de l’histoire du pays. La catastrophe locale qui entraîne la mort de milliers de personnes et cause des dégâts matériels considérables devient très vite un sujet de préoccupation mondiale avec la surchauffe des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)