Gestion des risques
Dernière mise à jour : le 15/08/2018 à 12:06

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Gestion des risques

prevention120Toutes les actualités de la gestion des risques naturels en France et dans le monde (prévention, prévision, alerte, connaissance des risques, gestion des crises, avancées scientifiques, retours d'expériences...) publiées depuis le 01/01/01.

 Tous ces articles peuvent faire l'objet d'une veille personnalisée par email ou par flux RSS.



La grêle est un des aléas météorologiques les plus difficiles a appréhender en terme de prévision et d'intensité tout en constituant un des risques naturels ayant un fort potentiel de destruction en France et en Europe. En effet, ce phénomène est très récurrent (en moyenne 70 jours de grêle > 1 cm par an en France), multi-saisonnier (la saison des chutes de grêle dommageables s'étend de mars à octobre) et susceptibles d'affecter toutes les régions sur des étendues géographiques parfois significative. Ainsi, la grêle a des conséquences parfois dévastatrices pour les particuliers (automobile notamment), le secteur agricole et les entreprises.  Rien que pour notre pays le coût des dommages assurés s'élève à eux seuls à plus de 4 milliards d'€ depuis 1984.

Alors que le bassin de la Seine a connu un nouvel épisode de crue majeure fin janvier, après celui de mai-juin 2016, une charte signée le 5 mars par les principaux opérateurs de l'aménagement urbain en Ile-de-France, vise à concevoir des quartiers résilients pour construire une métropole qui intègre le risque inondation dès la conception des projets d'urbanisme.

Selon une étude menée par des chercheurs de l'école de génie Schulich de l'Université de Calgary, il serait possible de prédire où les éclairs vont frapper et à quelle fréquence. Ils soutiennent que des données par satellite et l'intelligence artificielle peuvent aider à prévoir les endroits risquant plus d'être frappés par la foudre et de voir se déclencher des incendies de forêt.

La France vient de traverser une nouvelle période de crues qui a généré de dramatiques inondations, provoquant des dégâts matériels considérables et la détresse de milliers de riverains qui doivent faire face à ce type d’événements de façon répétée. Les dégâts causés par les inondations de 2016 à peine réparés, qu’un nouvel épisode vient réduire à néant les efforts et les espoirs de familles à bout de nerfs.

La Silicon Valley, capitale américaine des nouvelles technologies située près de San Francisco, est menacée par l'affaissement des sols qui pourrait aggraver les inondations à l'avenir, selon une étude publiée ce mercredi par la revue Science Advances. Cette subsidence, en s'ajoutant à la montée du niveau des océans du fait du changement climatique, double le risque d'inondation dans cette région d'ici 2100.

La Nasa a lancé un nouveau satellite météorologique de nouvelle génération qui offre des images en haute résolution des tempêtes au-dessus du continent américain, ce qui permettra d'améliorer considérablement les prévisions météorologiques. La fusée Atlas V, avec à son bord le satellite GOES-S ("Geostationary Operational Environmental Satellite"), a décollé le 1er mars 2018 à 17h02 locales (22h02 GMT) de Cap Canaveral en Floride.

L'Ifremer et son homologue allemand, le Marum, lancent un projet de recherche sur la prédiction des "aléas gravitaires sous-marins", ces glissements de sédiments côtiers capables de déclencher des vagues meurtrières.

Le 12 février dernier à 4h08, un séisme de magnitude 4,8 a été détecté en Vendée à 19 kilomètres de Fontenay-le-Comte, rapporte le Réseau national de surveillance sismique (RéNass). Le tremblement de terre a été ressenti également à Frontenay-Rohan-Rohan dans les Deux-Sèvres, à 40 kilomètres de Fontenay-le-Comte. Sur Twitter, des habitants disent l'avoir ressenti. Il s'agit du plus fort séisme ressenti dans le secteur depuis avril 2016. Heureusement, aucun dommage important n’est à déplorer. Mais cet épisode nous rappelle que la France n’est pas épargnée par le risque sismique. D’où l’intérêt des travaux de recherche menés par les équipes de Sorbonne Université, l’institut de recherche pour le développement (IRD) et l’institut de géophysique de Quito (Équateur).

Lire la suite...La Chine a ouvert un centre international d'alerte aux tsunamis pour aider les pays bordant la mer de Chine méridionale, ont annoncé jeudi des responsables des affaires océaniques. Le centre, construit et dirigé par la Chine, surveille les principales zones de subduction sismique, où les plaques tectoniques convergent -- dans le sud de la Chine, dans les mers de Sulu et de Sulawesi -- et offre des services d'alerte sans interruption durant 24 heures, a indiqué Wang Hua, un responsable du Bureau national des affaires océaniques (BNAO).

Lire la suite...Le Centre européen de prévention du risque d'inondation (Cepri) vient de publier un guide de prévention et d’anticipation des crues. Cet ouvrage, qui s’adresse en particulier aux mairies ainsi qu’aux collectivités territoriales, répertorie les outils et les démarches à adopter pour limiter l'impact des intempéries.

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"