Dernière mise à jour : le 19/11/2018 à 09:43

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

b_300_200_16777215_00_images_stories_images_evt_2010_vague_chaleur_europe_150710.jpgPost-Scriptum :  La canicule sans précédent doublée de la fumée étouffante des feux de tourbières qui ont frappé Moscou cet été ont causé près de 11.000 décès supplémentaires, soit une hausse de 60% en juillet-août dans la capitale russe, a-t-on appris vendredi auprès des services d'état civil. 

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)