Ressources
Dernière mise à jour : le 28/10/2020 à 09:26

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Connaissances des risques dans le monde

 Lire la suite...Une nouvelle étude de François Xavier Passelegue, chercheur au Laboratoire de mécanique expérimentale des roches (LEMR) de l'ENAC, a fourni de nouvelles connaissances sur les origines des tremblements de terre, montrant que la vitesse et l'intensité avec lesquelles les ondes sismiques ...

Lire la suite... Une campagne scientifique visant à évaluer l'état du cratère du Nyiragongo a révélé que les conditions actuelles du volcan suggèrent que l'aléa maximal arrivera dans 4 ans, ou plus tôt si un tremblement de terre frappait le volcan.

 Un projet financé par le ministère Néo-Zélandais des Affaires, de l'Innovation et de l'Emploi (MBIE) étudie l'impact des «tsunamis solaires» émanant de l'espace, et qui sont connus pour causer des pannes d'électricité et détruire des millions de dollars d'équipements.

 Des scientifiques de l'Université de la Colombie-Britannique estiment qu'un certain nombre de centrales nucléaires indiennes et pakistanaises pourraient être gravement endommagées si un fort tremblement de terre suivi d'un tsunami touchait la région comme cela s'est déjà produit dans le passé.

 Si les éruptions solaires perturbent parfois les systèmes GPS ou les réseaux électriques, une étude publiée récemment dans la revue Nature impute au Soleil une autre responsabilité : celle des séismes terrestres.

 L'Italie doit peut-être une partie de son activité sismique au dioxyde de carbone qui s'échappe du sous-sol. La région centrale des Apennins du pays a été secouée par plusieurs tremblements de terre destructeurs ces dernières années, y compris le séisme dévastateur de magnitude 6,3 qui a ravagé la ville de L'Aquila en 2009.

Lire la suite... Les « écoulements pyroclastiques » sont des avalanches volcaniques composées de morceaux de lave solidifiée et de gaz chauds. Lorsqu’ils entrent dans la mer, ils peuvent générer des tsunamis, appelés « tsunamis volcaniques ». Comme leurs cousins déclenchés par des séismes sous-marins, ils peuvent être particulièrement meurtriers sur les côtes.

 De nombreux scientifiques craignent que les récents changements climatiques ne modifient la fréquence et l'ampleur des crues fluviales d'une manière sans précédent. Des études historiques ont identifié des périodes riches en inondations au cours du dernier demi-millénaire dans diverses régions d'Europe.

Lire la suite... Une équipe internationale a découvert un nouveau système de failles dans le sud-est du Népal, susceptible de provoquer des tremblements de terre dans une zone densément peuplée. Les failles montrent que le front du mouvement tectonique dans la ceinture de montagne est à 40 km plus au sud que ce que les scientifiques pensaient auparavant.

 Un groupe de chercheurs du Lyell Centre d'Edimbourg a formulé un moyen d'utiliser des formules mathématiques pour aider à prévoir les tremblements de terre. L'équipe décrit la traduction du mouvement d'un type particulier de roche en équations mathématiques, conduisant au développement d'une formule prédictive.