Ressources
Dernière mise à jour : le 25/01/2022 à 17:27

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Alertes en cours
Aucune alerte en cours actuellement

Tempêtes - France

Lire la suite...

Lire la suite...  La tempête Doreen a touché la France causant des vents forts sur le Nord-ouest du pays et la Corse ainsi que d'importantes précipitations dans le Nord et le Sud-Ouest. Ces intempéries ont fait quelques blessés dans des accidents de la route et des dommages matériels.

 La tempête Arwen qui circule sur le Royaume-Uni a affecté la Bretagne et le Nord de la France avec des vents forts et de fortes pluies qui ont provoqué des inondations nécessitant des évacuations.


 

{nomultithumb}

 

 La tempête Arwen qui circule sur le Royaume-Uni a affecté la Bretagne et le Nord de la France avec des vents forts et de fortes pluies qui ont provoqué des inondations nécessitant des évacuations.

En Bretagne, Arwen, 4.500 foyers ont été privés d'électricité et 500 techniciens ont été mobilisés. Des rafales de vents à plus de 130 km/h ont été enregistrées, provoquant de nouveaux incidents.

Du côté des pompiers, on dénombre 120 interventions dans les Côtes-d'Armor et une trentaine en Ille-et-Vilaine. Le nord du Finistère a également été touché. À Saint-Malo, les pompiers sont intervenus sur plusieurs chantiers. Aucun dégât majeur n'est à déplorer en Bretagne, mais de nombreux câbles se trouvent toujours sur la voie publique.

Dans le secteur de Morlaix, les pompiers du secteur sont intervenus une dizaine de fois, principalement pour dégager la chaussée d’arbres tombés ou pour des dégâts matériels.

Dans la Manche, des rafales de 123 km/h à Carteret, 119km/h à Granville, 111km/h à Barfleur, 105km/h à Saint-Vaast-La-Hougue ou encore 100km/h à Cherbourg ont été enregistrées. 

Dans ce contexte venteux, accompagné d’averses de pluie voire de grêles, de nombreuses branches mais aussi des fils sont tombés sur la voie publique. Des objets divers menacent de tomber, des tuiles ou toitures ont été arrachées par les bourrasques. Les sapeurs-pompiers sont ainsi intervenus, dans la matinée de ce samedi, à 31 reprises rien que pour des opérations liées aux intempéries. Essentiellement, selon le SDIS 50, sur la partie nord du Cotentin.

La tempête Arwen a également provoqué un important épisode pluvieux sur les Hauts-de-France a provoqué des débordements importants sur les cours d’eau Lys amont et la Lawe-Clarence, dans le Pas-de-Calais, tandis que «les crues sont en cours de propagation» sur le bassin de Lys dans le Nord. Une centaine d'habitations ont été inondées.

Dans le village de Borre (Nord) une octogénaire a été découverte morte dans sa cave inondée. Sujette à malaise, elle aurait fait une chute dans l'escalier et s'est noyée dans sa cave, où selon les pompiers l'eau était montée à 80 cm.

Les pompiers ont procédé à des évacuations d’habitants dans le Nord, touché par de fortes précipitations et placé en alerte orange «inondations par Météo-France après le Pas-de-Calais limitrophe, avec des «crues importantes» signalées sur le bassin de la Lys.

60 personnes ont été évacuées de 20 habitations dans la commune d’Arneke, et ont été regroupées dans une salle communale. Sur cette zone, des voies publiques étaient aussi inondées dans les communes d’Esquelbecq et d’Eringhem. Les pompiers indiquent que 65 personnes ont dû être évacuées à Esquelbecq et Wormhout

Dans le Pas-de-Calais, placé dès la matinée en vigilance orange, les pompiers recensaient en milieu d’après-midi 96 interventions, la plupart pour des pompages dans des habitations, essentiellement dans l’Audomarois, et notamment à Arques. Quelques évacuations de personnes relogées chez des proches ont été menées dans ce secteur, selon les pompiers.

 

Lire la suite... La tempête Aurore, arrivée par le proche Atlantique, a généré des vents violents dans la nuit de mercredi à jeudi sur un large tiers nord du pays. La tempête Aurore a soufflé toute la nuit sur la Bretagne et la Normandie, avant de se décaler vers les Hauts de France puis les départements de l’Est.

 Les départements riverains de la Manche ont subi une tempête tempérée modérée nommée Zyprian qui a occasionné quelques dommages matériels. 4 000 foyers ont été privés d’électricité : 2 700 dans le Finistère, 1 000 dans les Côtes-d’Armor, 200 dans le Morbihan et 100 en Ille-et-Vilaine.

Lire la suite...La tempête Justine a affectée l'Aquitaine et plus particulièrement les Landes, le Lot-et-Garonne, le Gers, le Lot et les Hautes Pyrénées où 36 routes sont coupées pour des inondations et des arbres sur la chaussée. 600 clients sans électricité et des voyageurs privés de train entre Bordeaux-Pau et Hendaye.

 La tempête tempérée Hortense a touché l'Ouest, le Sud-Ouest et la Corse y causant quelques dommages matériels. Outre les vents forts, cet événement à généré de fortes pluies qui ont causé des inondations localisées.

Lire la suite...02/01 : A Dax, l’Adour a atteint 5,86 mètres le 1er janvier à 9h45 et la Midouze à Mont-de-Marsan, 7,46 m à 11h45, vendredi également. A Tartas, la Midouze a atteint 4,02m à 5 heures du matin, ce samedi. Il faut remonter à janvier 1843 pour retrouver de telles valeurs à cet endroit (4,80m, à l’époque).

Lire la suite... La tempête, qui s’est creusée dans l’Atlantique mardi, est d’abord passée par le Portugal et l’Espagne, avant de se diriger vers le sud-ouest de la France. Sur son passage, dans la nuit, en haute montagne, le vent a soufflé à plus de 200 km/h en pointe selon Météo France, qui a relevé une rafale à 216 km/h à Iraty, dans les Pyrénées-Atlantiques et une à 194 km/h au Pic du Midi.

Lire la suite...04/10 : la dépression à l'origine de la tempête Alex continuer de stagner à proximité immédiate de la France causant des intempéries. Une petite tornade a frappé les communes de Mouleydier et de Creysse en Dordogne.

 La tempête Norberto, a touché les côtes bretonnes dans la matinée générant des vents violents dans les Côtes-d'Armor et en l'Ille-et-Vilaine.