Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 21/09/2021 à 12:24

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Alertes en cours
Aucune alerte en cours actuellement
Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

b_300_200_16777215_00_images_stories_images_evt_2010_Oli-10.jpg05/02: Oli continu toujours sa route vers le sud-est ce matin, en direction des australes. D'après la dernière prévision de Météo France (9h00), Oli passerait au plus près de Rurutu jeudi à 20h, engendrant des vents moyens de 130 km/h, avec des rafales à 200km/h.


Oli passerait sur Tubuai vers 2h dans la nuit de jeudi à vendredi, engendrant des vents moyens de 185 km/h avec des rafales à 260 km/h.



04/02 @ 21:00: Le cyclone Oli continue de se renforcer au fil des heures et la pression au coeur de la tempête était estimée à 955 hPa, engendrant des vents soufflant à une vitesse moyenne de 150km/h.

Selon Météo France, la pression pourrait évoluer dans les prochaines heures vers 940 hectopascals (hPa), engendrant des vents moyens de 175 km/h, avec des rafales avoisinant les 250 km/h. Le cyclone se déplace à une vitesse d'environ 20 km/h.

Oli devait poursuivre sa trajectoire Sud-Est en direction de l'archipel des Australes, vers les îles de Rurutu et de Tubuai qu'il devait atteindre vers 08h00 locales, soit 19h00 en France métropolitaine.

 

 


04/02 @10:00 : Le haut-commissariat de la République en Polynésie française a averti jeudi que la dépression tropicale Oli s'était transformée en cyclone, justifiant l'alerte rouge dans les Iles Sous-le-vent et les Iles du Vent.

Les Iles Sous-le-vent (Bora Bora et Paupiti) étaient déjà placées en alerte rouge. Dans les Iles du Vent, archipel dans lequel se situe Tahiti, l'alerte rouge est valable à partir de 18h00 heure locale.

Dans les Iles Sous-le-vent, "le phénomène devrait continuer de s'amplifier, prévient le Haut-Commissariat, avec des effets prévus de fortes précipitations (...) ainsi que des rafales de vent à plus de 130 km/h".

Plus de 600 touristes ont été mis en sécurité, et une intervention a été nécessaire pour porter secours à un pêcheur.

Dans les Iles du Vent, "les premières rafales se font sentir depuis ce matin (...). Les vents se renforceront et le passage au plus près d'Oli est prévu dans la nuit de mercredi à jeudi". La circulation y est interdite à partir de 21h00 heure locale.

Il est demandé aux habitants de rester chez eux ou de rejoindre les abris mis en place par leur commune en cas de doute sur la résistance de leur maison, et de se tenir informés de l'évolution de la dépression tropicale.

L'alerte orange est maintenue dans les archipels des Australes et des Tuamotu. Il est conseillé à ses habitants de se tenir informé, de disposer de provisions d'eau et d'aliments pour deux jours et de protéger toitures et baies vitrées.



03/02 : Malgré le ralentissement de la dépression tropicale Oli dans le Pacifique Sud, le Haut-commissariat de la République en Polynésie française a décidé mardi de maintenir le territoire en alerte orange.

"Oli devrait évoluer mercredi en dépression tropicale forte, avec des vents à 100 km/h et des pointes à 135 km/h " a déclaré à l'AFP Magali Charbonneau, directrice de cabinet du Haut-commissaire. "Elle avance à 20 km/h et devrait toucher mercredi Scilly et Mopelia, puis passer légèrement au Sud de Bora Bora et plonger ensuite vers le Sud", a-t-elle ajouté.

L'armée a tenté d'évacuer les atolls les plus isolés, Scilly et Mopelia, susceptibles d'être les premiers affectés par Oli. Mais les 32 habitants de Scilly ont refusé de monter à bord de l'hélicoptère. A Mopelia, seuls cinq habitants sur huit ont accepté d'être transférés à Bora Bora.

Selon Daniel Nouveau, prévisionniste à Météo-France, "dans la journée de mercredi, la houle va atteindre quatre à cinq mètres à Tahiti, et cinq à six mètres aux Iles sous le Vent". Cet archipel regroupe notamment Bora Bora, Raiatea et Huahine.

Les établissements scolaires de ces îles sont fermés et le Haut-commissariat "recommande fortement à la population de ne pas sortir". Tahiti, l'île la plus peuplée, pourrait être touchée jeudi matin, mais moins violemment.

Une autre dépression, quasi-stationnaire, affecte déjà la Polynésie française, plus à l'Est. Elle est située dans l'archipel des Tuamotu, à l'Est de Tahiti, et a déjà détruit des pontons et endommagé des fermes perlières. Les vagues y atteignent quatre mètres près de ces atolls qui ne sont élevés que de quelques mètres au-dessus du niveau de la mer. Le Haut-commissariat précise qu'une "évolution défavorable est possible dans l'Ouest des Tuamotu", où les vents soufflent déjà à plus de 100 km/h.



02/02 @ 17:00 : La Polynésie française a été placée en alerte orange devant le risque de voir la dépression tropicale Oli, née au nord des Samoa, se transformer en cyclone, a indiqué le Haut-commissariat de la République à Papeete. La dépression tropicale Oli menace d'évoluer en cyclone, et de toucher les premières îles de Polynésie dans la journée de mardi. Tahiti, l'île la plus peuplée, devrait être touchée mercredi.


"La dépression tropicale Oli s'intensifie et risque de se transformer en cyclone dans la nuit de mardi à mercredi, avec des vents à 120 km/h et des pointes à 175 km/h " a déclaré la directrice de cabinet du Haut-commissaire.

Le Haut-commissariat souhaite évacuer par hélicoptère deux atolls isolés, Scilly (32 habitants) et Mopelia (8 habitants). Mais la plupart des habitants souhaite rester sur place.

Selon les prévisions de Météo-France, Oli devrait passer mercredi au sud de Tahiti et au nord de l'archipel des Australes. Le phénomène se déplace à la vitesse de 20 km/h, et se situait lundi à 14h00 (heure locale) à 1.300 km au Nord-Ouest de Tahiti.

L'alerte orange est déclenchée lorsqu'un phénomène cyclonique est susceptible de concerner la Polynésie dans un délai de moins de 48 heures. Le Haut-commissariat, représentation de l'Etat en Polynésie, recommande à la population d'écouter la radio, de faire des réserves d'eau pour deux jours et de protéger les toitures et les baies vitrées.

 

 

02/02 @ 10:00 : La tempête tropicale Oli s’est formée ces dernières 24h00 dans le sud-ouest de l’océan Pacifique.

Oli se situait au bulletin de 12h UTC à 13.2° de latitude sud et 163.5° de longitude est, elle se déplaçait vers le sud-est à une vitesse de 37 km/h, le vent moyen atteignait en son centre les 95km/h, les rafales maximales les 120km/h.

Le système devrait incurver sa trajectoire vers le sud, plongeant alors entre Tahiti et les îles Cook.Oli devrait se renforcer et devenir d'ici 72h un cyclone de catégorie 3, le système pourrait alors menacer Bora Bora et Tahiti entre mercredi et vendredi, apportant des pluies soutenues, de fortes rafales de vent et une forte houle sur ces îles du Pacifique. Oli est donc à surveiller de près.

 

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 20/09/2021)
  • En France / DOM : 2.064
  • A l’étranger : 16.898
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 20/09/2021)
  • En France / DOM : 30.874
  • A l’étranger : 1.383.105
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 20/09/2021)
  • En France / DOM : 55.904
  • A l’étranger : 3.617.560
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"