Partager via...

>>> Consulter l'article consacré à cet événement


10/07 : Météo France a placé en vigilance orange pour canicule l'Alsace, le Territoire de Belfort, le Rhône ainsi que Paris et les trois départements limitrophes de la petite couronne, selon un bulletin qui précise toutefois que cet épisode est «sans commune mesure» avec celui d'août 2003.

En région parisienne, les températures maximales atteindront samedi 30 à 32 degrés, localement 33. Dans le département du Rhône, elles seront comprises entre 32 et 34. En Alsace et dans le Territoire de Belfort, elles seront supérieures à 35 degrés, jusqu'à localement 37. Enfin, au cours de la nuit de samedi à dimanche, les températures nocturnes resteront souvent supérieures à 20 degrés.

Une dépression s'est par ailleurs formée vendredi sur le golfe de Gascogne et remonte vers le centre du territoire, accompagnée d'une très forte instabilité orageuse jusqu'à dimanche matin entre le Massif-Central et les frontières de l'Est. A la mi-journée samedi, des orages étaient ainsi observés sur la région Centre en remontant vers le bassin parisien.

Des orages parfois violents mais localisés sont attendus jusque dans la nuit de samedi à dimanche entre le Massif-Central, Rhône-Alpes en remontant vers l'est de l'Île-de-France, la Bourgogne, une partie de la Franche-Comté, la Lorraine jusqu'aux Ardennes et aux confins du Nord-Pas-de-Calais. Ces orages peuvent s'accompagner localement de chutes de grêle et de brusques rafales de vent (jusqu'à 90 km/h)




08 et 09/07 : Météo France a émis une alerte orange (niveau trois sur quatre) aux orages valable de ce jeudi midi jusqu'à samedi 3h dans les départements de la région Aquitaine, de Charente, de Charente-Maritime, du Gers, des Hautes-Pyrénées. Par ailleurs, une alerte canicule est maintenue dans le département du Rhône.

Alors que de premiers orages éclatent au nord des Asturies (côte septentrionale de l'Espagne), des orages "localement très violents" toucheront dans la nuit de jeudi à vendredi le sud-ouest de la France, parfois accompagnés de très violentes rafales de vent et de grêle, indique Météo-France.

Concernant la canicule dans le Rhône, l'agence précise les températures maximales attendues dans la journée allaient être en hausse par rapport à mercredi, atteignant 35 degrés Celsius. En outre, les minimales dans la nuit de jeudi à vendredi deviendront élevées, se situant entre 20 et 22 degrés et "devenant difficilement supportables pour les personnes sensibles". Vendredi et samedi seront les journées les plus chaudes sur l'est de la France.

Les températures devraient être particulièrement élevées sur la plaine d'Alsace avec des niveaux de température de 35/36 °C proches des records pour la période. En plus de Paris, sept départements (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Haut-Rhin, Bas-Rhin, Territoire de Belfort et Rhône) ont été placés en vigilance orange pour canicule par Météo France. La fin de l'événement caniculaire dans la région parisienne est prévue "au plus tôt" samedi à 7 heures. Pour l'instant, rien n'indique que l'épisode va s'inscrire sur une durée longue.

Météo-France précise que les températures maximales devraient baisser à partir de dimanche. En revanche, les températures minimales resteront élevées jusqu'en début de semaine prochaine.