Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement


13/11: La vigilance orange a été étendue à neuf départements du nord et du nord-ouest de la France, principalement situés sur la façade de la Manche, en raison de pluies abondantes et de risques de crues.

Huit départements sont désormais placés en vigilance orange en raison de «pluies soutenues» nécessitant «une vigilance particulière»: la Manche, le Calvados, l'Eure, la Seine-Maritime, la Somme, le Pas-de-Calais, le Nord ainsi que le Morbihan.

Sur les départements placés en vigilance, les pluies soutenues vont se poursuivre jusqu'en milieu de nuit prochaine. On attend dans les 12 prochaines heures une lame d'eau de 10 à 30 mm sur ces départements.

Pour le département du Morbihan, on relève un «facteur aggravant»: «des vents forts de sud à sud-ouest peuvent perturber l'écoulement dans les estuaires des rivières (Blavet, Laïta)».

Un neuvième département, l'Aisne, est quant à lui en vigilance pour les crues. Cette vigilance concerne l'Aisne et le Nord pour les cours d'eau de l'Helpe Mineure, de l'Helpe Majeure et de la Sambre (département du Nord) et de l'Oise (département de l'Aisne).

A la mi-journée on recueillait déjà :

  • 50 mm à Guiscriff (56)
  • 41 mm à Valognes (50)
  • 38 mm Rostrenen (29)
  • 35 mm à Bainghein (62)
  • 28 mm à Boulleville (27)
  • 20 mm à Vire (14)

Dimanche matin, ces pluies vont prendre un caractère plus marqué, voire orageux entre le sud de la Bretagne, le Cotentin puis la Hte-Normandie et Picardie à la mi-journée : en cours d'après-midi, de fortes averses orageuses accompagnées de brusques rafales de vent sont à redouter sur la côte d'Opale et le Nord-Pas-de-Calais.

Cette forte instabilité marquera le passage du front froid, et donc l'arrivée d'air plus frais qui poussera la perturbation vers l'Est de la France en cours d'après-midi. Il faut crandre alors des pluies intenses en matinée et des bourrasques de vent pouvant atteindre 90 à 100 km/h de la Bretagne à la Belgique (vent tournant à l'ouest), et de 70 à 80 km/h dans les terres, y compris le bassin parisien.

 

12/11 : Une nouvelle perturbation pluvieuse stagnante apportera de fortes précipitations sur le tiers Nord de la France qui viendront s'ajouter à celles déjà tombées au cours de la semaine échues.

Plus que l'intensité des pluies, c'est la persistance de ces pluies qui est à surveiller.  Les cumuls de pluies jusqu'à dimanche matin atteindront en moyenne les 50 mm sur les départements mis en jaune sur notre carte pour un risque important. Par endroit (intérieur de la Bretagne, collines de Perche, pays de Bray et collines de l'Artois notamment), on pourra recueillir près de 80 litres d'eau au m² sur la totalité de l'épisode, soit l'équivalent de pratiquement un mois de précipitations.

Ces fortes pluies peuvent entraîner localement quelques inondations ou débordements de rivière d'autant qu'il a pas mal  plu depuis une semaine sur les régions concernées par ce risque de fortes pluies continues.