Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 28/01/2022 à 17:39

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

Les régions du Nord et du Nord-Est ainsi que le littorale méditerranéen vont être touchés par des vents violents dans les prochianes 24 h

En liaison avec un vaste système perturbé présent sur les îles britanniques, une dépression se creusera entre aujourd'hui et demain à l'est de l'Ecosse. En marge, les vents deviendront très forts sur le Nord-Pas-de-Calais, mais aussi à proximité des frontières belges et allemandes. Des pointes à 90-100 km/h dans les terres et jusqu'à 110-120 km/h sur le littoral sont attendues.

Cette configuration provoquera aussi un net resserrement isobarique et une advection d'air froid sur les régions méridionales. Une très violente tramontane est donc attendue en Roussillon, de même qu'un vent d'ouest marqué entre le Var et les caps corses.


Régions du nord et de l'est

Les plus fortes rafales on été pour l'instant observées en seconde partie de nuit  sur le Nord-Pas-de-Calais avec 130 km/h sur le littoral au Cap Gris Nez(62) et 113 km/h dans les terres à Lillers(59). Plus globalement les rafales soufflent entre 80 et 100 km/h jusqu'à ce début de matinée. Du bassin parisien à la Lorraine les rafales maximales atteignent 70 à 80 km/h avec quelques valeurs localisées plus importantes entre 80 et 90 km/h comme dans le sud
du département de la Meuse.

Au cours des prochaines heures les rafales vont faiblir partiellement au nord de la Seine alors qu'elles se renforceront en direction de la Lorraine puis les Vosges et l'Alsace.

Ensuite en début d'après-midi, les plus fortes bourrasques concerneront la plaine d'Alsace et une partie de la Lorraine. Elles atteindront 80-90 km/h en plaine mais souffleront en  tempête sur les crêtes vosgiennes. Le vent pourrait souffler jusqu'à 150 km/h près du Markstein (1180 m d'altitude) ou encore du ballon de Servance (1216 m).
De très fortes rafales s'observeront de nouveau sur le littoral entre le Havre et Dunkerque.

 

Régions méditerranéennes

La tramontane commencera à rapidement se renforcer cet après-midi. Elle atteindra les 90 à 100 km/h dans les terres, et jusqu'à 120 ou 130 km/h du côté du Cap Béar et de Leucate. Dans les terres, les 100 km/h deviendront généralisés à partir de la soirée et ces vents violents persisteront ensuite tout au long de la nuit. Si les valeurs attendues ne sont pas exceptionnelles pour ces régions habituées au vent, la persistance des bourrasques durant plusieurs heures est plus remarquable et nécessite une vigilance particulière.

D'autre part, le vent d'ouest se lèvera aussi à partir de la fin de soirée sur le Var, le relief des Alpes-Maritimes, mais aussi les caps corses. Il se renforcera rapidement en cours de nuit et persistera jusqu'en début de journée de vendredi. Les rafales souffleront jusqu'à 150 km/h sur les caps corses, 130 km/h sur les îles varoises et sur le relief, et localement jusqu'à 100 km/h dans l'intérieur des terres. La région niçoise sera un peu plus privilégiée. Le retour au calme s'effectuera progressivement en matinée de vendredi.

 

Source : Météoconsult

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 28/01/2022)
  • En France / DOM : 2.088
  • A l’étranger : 17.173
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 28/01/2022)
  • En France / DOM : 30.878
  • A l’étranger : 1.392.567
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 28/01/2022)
  • En France / DOM : 55.949
  • A l’étranger : 3.649.686
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"