Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 21/01/2022 à 09:29

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Alertes en cours
Aucune alerte en cours actuellement
Partager via...

 

b_300_200_16777215_00_images_stories_alerte_Sandra_13.JPG12/03 : Sandra, le cyclone de catégorie 2 avec des rafales de près de 200 km/h en son sein, ne frappera pas directement la grande île calédonienne. Il poursuit sa route plein sud, si bien que le renforcement des vents sera limité aujourd'hui. Des bourrasques voisines de 80-90 km/h sont tout de même attendues sur les caps exposés. Les pouvoirs publics ont rétrogradé l'alerte cyclone en orange.

Le plus remarquable sera la houle cyclonique levée par Sandra, voisine de 4 à 6 m. Elle touchera particulièrement l'ouest de la Nouvelle-Calédonie, avec un fort risque de submersions marines des points bas. De violents orages accompagneront également le passage du phénomène tropical. Des cumuls de l'ordre de 100 à 200 mm en 48h sont à redouter. L'amélioration sera très progressive à partir de demain.

 

11/03: Le cyclone tropical Sandra menace les côtes de la Nouvelle-Calédonie où quatre communes de l'extrême nord vont être placées en alerte orange.

Sandra se situait ce matin a 400 km dans le nord-ouest des Belep, îles situées à l'extrême nord de la Nouvelle-Calédonie, et suivait une trajectoire sud-est, à une vitesse de 10 km/h, en se rapprochant du territoire.

Cyclone de niveau 4, le phénomène engendre des vents supérieurs à 115 km/h dans un rayon de 55 km autour du centre et sa pression au centre est estimée à 930 hectopascals.

L'alerte Orange a été déclenchée sur les communes de Belep et de Poum (430 km au nord de Nouméa) à partir de 15 heures (heure locale), elle s'étendra ensuite à compter de 17 heures aux villages de Koumac et de Ouegoa. Le reste de cet archipel français du Pacifique sud est en pré-alerte.

 

10/03: Sandra s'est considérablement renforcé pour devenir un cyclone de catégorie 3/5 avec des rafales de près de 200 km/h à proximité de son oeil.

Sa trajectoire, dans un premier temps assez erratique, glisse plus franchement vers le sud-est. Ce cyclone menace donc directement la Nouvelle-Calédonie (il devrait passer à environ 200 km à l'ouest des côtes) à partir de lundi avec de fortes pluies, notamment sur l'ouest de l'archipel, le tout accompagné d'une houle cyclonique très importante (entre 4 et 8 mètres au large).

En raison du rapprochement de Sandra et de son intensification désormais rapide, la Nouvelle-Calédonie est d'ores et déjà placée en alerte cyclonique.

 

08/03 : La tempête tropicale Sandra s'est formée au sud-est de l'Indonésie et circule en mer sans constituer une menace immédiate pour des terres habitées. Actuellement le système génère des vents soufflant à 108 km/h. Sandra devrait se renforcer en cyclone de catégorie 1 dans les prochaines 24 h.

D'ici à la semaine prochaine, Sandra devrait se renforcer pour devenir un cyclone de catégorie 2 en conservant un caractère peu mobile. Sa trajectoire s'annonce dans un premier temps assez erratique, puis elle devrait glisser plus franchement vers le sud-est.

Ce cyclone pourrait donc menacer la Nouvelle-Calédonie à partir du milieu de semaine prochaine.

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 20/01/2022)
  • En France / DOM : 2.088
  • A l’étranger : 17.158
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 20/01/2022)
  • En France / DOM : 30.878
  • A l’étranger : 1.392.326
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 20/01/2022)
  • En France / DOM : 55.949
  • A l’étranger : 3.648.548
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"