Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 30/11/2021 à 15:29

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 {nomultithumb}

Vous avez subi des dommages liés aux conditions météorologiques (vents, grêle, orages, précipitations...) ? Faites établir votre certificat d'intempérie afin de bénéficier d'une indemnisation par votre assureur.

 

 

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

24/12 : Le vent retombe actuellement sur la Bretagne ainsi que le Cotentin, alors que les rafales les plus fortes progressent vers l'est, tout en faiblissant.

 

Mardi matin, c'est au tour des régions s'étendant des Pyrénées au Jura en passant par l'Auvergne, la vallée du Rhône et de la Saône, la Bourgogne et la Lorraine d'être affectées. Des rafales de 90-110 km/h se développeront. Elles atteindront entre 110 et 130 km/h, sur les reliefs au-dessus de 500m d'altitude. Des vents tempétueux affecteront également les reliefs Pyrénéens et Alpins.

L'impact à la côte est à surveiller malgré des coefficients de marée relativement modestes (proches de 55) : le risque de surcote est néanmoins d'actualité au moment de la pleine mer en raison de la forte houle venant du large générée par les dépressions très actives qui circulent sur l'Atlantique et qui peut déferler sur les portions fragiles des littoraux sous forme de fortes vagues dont la hauteur peut avoisiner les 3 à 7 mètres.

Mardi matin, la côte basque, la côte normande et la côte d'Opale seront les plus exposées à un risque de submersion.

 

 

23/12 @ 19:00 : Vingt-trois départements, dont quatorze du nord-ouest de la France, placés en vigilance orange, se préparaient lundi à affronter le passage de Dirk, une «perturbation tempétueuse» accompagnée de vents soufflant jusqu’à 140 km/h sur les caps exposés.

Le plus fort de la perturbation, centrée sur le nord-ouest de l’Irlande, à commencer à frapper la pointe ouest de la Bretagne à partir de 14 heures, avant de remonter la Manche en direction du nord-est. 

Météo France a placé en vigilance orange «vents et vagues-submersion» les régions Bretagne, Haute et Basse Normandie et Nord-Pas-de-Calais, ainsi que les départements Loire-Atlantique, Mayenne et Somme. La vigilance est valable jusqu’à mardi 12 heures. L’institut évoque une «perturbation tempétueuse assez courante en période hivernale et comparable au violent coup de vent du 28 octobre dernier». Baptisée «Christian», cette perturbation avait fait un mort à Belle-Ile (Morbihan) et dix autres dans le nord de l’Europe.

Au passage de Dirk, le vent de sud à sud-ouest s’accompagne de rafales à 90/110 km/h dans les terres et 100 à 120 km/h sur le littoral. Les vents les plus forts sont prévus vers le milieu de nuit de lundi à mardi. Les départements les plus exposés sont le Finistère et les Côtes d’Armor. Les cumuls de pluies deviendront conséquents sur l’ouest de la Bretagne (20 à 40 millimètres en 24 heures).

Par ailleurs, le littoral du sud du Finistère et du Morbihan est menacé par de fortes vagues pouvant entraîner des submersions sur les côtes. La période à risque se situe entre lundi 18 heures et mardi 10 heures. Par chance, les coefficients de marée sont faibles : 58 par exemple à Quiberon (Morbihan) pour la pleine mer attendue à 20h08.

 

Les rafales les plus fortes s'observent sur la pointe du Finistère avec près de 125 km/h sur les zones exposées telles Ouessant et la pointe du Raz. En direction de la côte du Morbihan, les rafales atteignent 105 km/h. Dans les terres, les rafales sont de 90 à 100 km/h dans le Finistère et 75 à 95 km/h dans les autres départements bretons et en direction du Cotentin et Calvados. Sur le bassin parisien et les départements du nord, les rafales atteignent 65 à 80 km/h.

Voici la chronologie et les principales caractéristiques de ce cette tempête :

Les premières régions touchées par ces intempéries seront les côtes bretonnes et charentaises dès le milieu de soirée avec des rafales de 120-140 km/h. Plus à l'intérieur des terres, le vent soufflera fort avec des pointes généralement comprises entre 90-110 km/h du Poitou à la Basse-Normandie.

Dans la nuit de lundi à mardi, cette perturbation continuera à progresser vers le sud et l'est avec les rafales les plus fortes attendues du nord de  l'Aquitaine aux frontières belges et allemandes en passant par le bassin parisien, la région Centre, le Limousin ou bien encore la Picardie et la Champagne-Ardenne. Paris devrait être impacté mardi vers 4/5 heures du matin.

Près des côtes les rafales atteindront les 110-130 km/h (localement 140 km/h sur les caps et côtes exposés de la façade atlantique et des côtes de la Manche), et toujours des pointes de 90-110 km/h dans l'intérieur des terres.

Mardi matin, c'est au tour des régions s'étendant des Pyrénées au Jura en passant par l'Auvergne, la vallée du Rhône et de la Saône, la Bourgogne et la Lorraine puis l'Alsace d'être affectées. Des rafales de 90-110 km/h se développeront. Elles atteindront entre 110 et 130 km/h, sur les reliefs au dessus de 500m d'altitude.

Des vents tempétueux affecteront également les reliefs Pyrénéens et Alpins.

 

 

 

 

23/12 @ 09:00 : quatorze départements de l'ouest de la France ont été placés par Météo France lundi matin en vigilance orange en raison de risques de vents violents et de vagues-submersion.

 

En plus des trois départements du Finistère, du Morbihan et des Côtes d'Armor déjà placés en vigilance orange dimanche, ceux des régions de Basse et de Haute Normandie, du Nord-Pas-de-Calais ainsi que l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, la Mayenne et la Somme sont venus s'ajouter à la liste.

Le début de la perturbation est prévu lundi à 14h00 et doit prendre fin mardi à 12h00, précise Météo France. Selon le bulletin de Météo France, la dépression va continuer à se creuser dans les heures qui viennent et venir se positionner au nord-ouest de l'Irlande.

En conséquence, une perturbation active va venir circuler sur l'ouest de la Bretagne dès mardi après-midi avant de concerner une partie nord-ouest de la France la nuit suivante. A son passage, le vent de sud à sud-ouest se renforce nettement et s'accompagne de rafales à 90/110 km/h dans les terres et 100 à 120 km/h sur le littoral (jusqu'à 140 km/h sur les caps exposés).

Les vents les plus forts sont prévus vers le milieu de nuit de lundi à mardi. Les départements les plus exposés sont le Finistère et les cotes d'Armor. Les cumuls de pluies deviendront conséquents sur l'ouest de la Bretagne ( 20 à 40 millimètres en 24 heures, plus localement 50 millimètres).

Par ailleurs, le littoral du sud du Finistère et du Morbihan est menacé par de fortes vagues pouvant entraîner des submersions sur les côtes. La période à risque se situe entre lundi 18h00 et mardi 10h00.

Le littoral de ces départements est concerné par le phénomène vagues-submersion. Le long de ce littoral, les très forts déferlements associés à ces puissantes vagues de secteur Ouest à Sud-Ouest et la surélévation importante du niveau d'eau au moment de la pleine mer (surcote de l'ordre 65 cm) risquent d'engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables des littoraux des départements placés en vigilance orange, ajoute Météo France.

 

 

22/12 :  Le vent va nettement se renforcer par la Bretagne en cours d'après midi de lundi, prémices des vents violents qui affecteront les départements côtiers du Nord-Ouest du pays en cours de nuit de lundi à Mardi.

Cette dépression va continuer à se creuser dans les heures qui viennent et venir se positionner au nord-ouest de l'Irlande. En conséquence une perturbation active va venir circuler sur l'ouest de la Bretagne dès demain après-midi avant de concerner une partie nord-ouest de la France la nuit suivante. A son passage le vent de sud à sud-ouest se renforce nettement et s'accompagne de rafales à 90/110 km/h dans les terres et 100 à 120 km/h sur le littoral (jusqu'à 140 km/h sur les caps exposés).

Les vents les plus forts sont prévus vers le milieu de nuit de lundi à mardi. Phénomènes aggravants:

- A noter que les cumuls de pluies deviendront conséquents sur l'ouest de la Bretagne ( 20 à 40 millimètres en 24 heures, plus localement 50 millimètres).

- D'autre part ce renforcement du vent a des répercussions sur l'état de la mer ; ces conditions (surélévation importante du niveau d'eau, très fortes vagues) vont s'amplifier lundi soir et perdurer jusqu'à mardi matin.

Une extension de la vigilance orange est prévue sur les départements côtiers du Nord-Ouest du pays pour la carte qui sera diffusées demain matin à 6 heures.

 

 

 

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 29/11/2021)
  • En France / DOM : 2.077
  • A l’étranger : 17.052
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 29/11/2021)
  • En France / DOM : 30.876
  • A l’étranger : 1.384.523
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 29/11/2021)
  • En France / DOM : 55.904
  • A l’étranger : 3.566.619
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"