Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 25/01/2022 à 17:27

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Alertes en cours
Aucune alerte en cours actuellement
Partager via...

 

20/02 : Une période de grandes marées a débuté hier mercredi et s'achèvera dimanche 22 février. Le coefficient le plus important (118, le maximum étant de 120), est attendu demain vendredi 20 février. La montée du niveau de la mer imputable à ces forts coefficients peut être atténuée ou renforcée par les conditions météorologiques.

Les conditions météorologiques prévues pour vendredi et samedi ne sont pas particulièrement défavorables. Une zone dépressionnaire modérée venant de l'Atlantique va traverser la France, accompagnée de vents moyens de 35 à 55 km/h, de secteur sud-ouest puis tournant au nord-ouest vendredi après-midi et soir .

La conjugaison de ces très fortes marées, avec une pression atmosphérique un peu basse et des vagues pouvant être assez fortes, risque d'engendrer au moment de la pleine mer sur les parties exposées ou vulnérables du littoral, des submersions locales, plutôt limitées. Les valeurs les plus importantes du niveau de la mer seront atteintes au cours des prochaines pleines mers de vendredi et samedi. 

 

En Manche

Vendredi matin à 06h, en raison de la conjonction de l’arrivée d’une dépression en Manche (1000 hPa en son centre), et d’un coefficient de marée de 116, le risque de submersion marine augmentera sur les côtes ouest et nord de la Bretagne (Finistère et Côtes d’Armor) et notamment dans les baies de Saint-Brieuc, Saint Malo et celle du Mont-Saint-Michel.

Cette concordance s'étendra en direction des côtes normandes puis de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais à la mi-journée. Durant la matinée, l’orientation des vents au sud-ouest ne sera pas un facteur aggravant tout comme la houle qui restera assez faible.

En fin de journée par contre, les coefficients deviendront importants (118) et les vents de nord-ouest forts sur la Manche. Le risque de submersion augmentera au moment de la marée montante et de la pleine mer sur les secteurs exposés du Finistère, des Côtes d’Armor et de la Manche vers 20h30, puis de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais à 0h30. En raison d'une houle plus importante et orientée le plus souvent au nord-ouest, les submersions pourront devenir significatives mais avec un impact assez limité en l'absence de facteurs très aggravants.

Côte Atlantique

Si l'influence de la dépression est moindre qu'en Manche, en revanche celle de la houle (creux de 2 à 4m) ainsi que le développement de vents assez forts de sud-ouest seront des facteurs assez aggravants dès le matin sur l'Atlantique, depuis le sud Bretagne jusqu'au Pays Basque. C'est entre 5h et 7h, puis entre 17h et 19h que le risque sera le plus important, au moment de la marée haute astronomique.

Un risque de débordement important est également possible dans l'estuaire de la Gironde ainsi que sur la Garonne et la Dordogne au moment de la marée haute. Cela d'autant plus que le niveau de la Garonne est déjà de 6 mètres vendredi, à seulement quelques centimètres de la crue de référence de mars 2010.

 

19/02 : Les jours prochains, les grandes marées du siècle (qui surviennent en réalité à peu près tous les 18 ans) vont concerner les côtes. Avec des coefficients de marée supérieur à 115 ces grandes marées peuvent causer des submersions littorales. Cette situation peut se compliquer lorsque les conditions météo se dégradent (vent soufflant perpendiculairement aux côtes, pression atmosphérique basse et houle).

Or, en France, la première grande marée de l’année se déroulera par temps agité : nos prévisions confirment le retrait de l'anticyclone au profit d'une influence nettement plus dépressionnaire. Une perturbation très active apportera pluies et vents forts entre vendredi après-midi et samedi matin, en particulier près de la Manche. Les rafales de vent orientées au Nord-Ouest pourront atteindre 60 à 80 km/h, notamment au moment de la pleine mer de vendredi soir (18h ou 19h). Le coefficient de marée sera alors à son maximum : 118. Une surcôte importante est à prévoir. Le temps restera par la suite agité avec une nouvelle perturbation pluvieuse et venteuse dimanche. Les 3 jours de grande marée seront donc marqués par un temps perturbé.

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 24/01/2022)
  • En France / DOM : 2.088
  • A l’étranger : 17.167
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 24/01/2022)
  • En France / DOM : 30.878
  • A l’étranger : 1.392.506
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 24/01/2022)
  • En France / DOM : 55.949
  • A l’étranger : 3.648.548
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"