Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 24/01/2022 à 17:32

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 

 

10/02 : la tempête se déplace sur la Corse où l'ensemble de l'île, et en particulier la Haute-Corse est concernée par des vents violents atteignant jusqu'à 170 km/h sur les caps exposés. Ce vent d'ouest très fort va se maintenir jusqu'en fin d'après-midi de mercredi, avec des valeurs maximales en rafales pour le Cap corse avec jusqu'à 150-160 km/h en rafales, 100 à 130 km/h sur la côte de Balagne et le sud-est (axe Bonifaccio/Porto-Vecchio/Conca), et des déferlements atteindront la Côte Orientale avec des valeurs de rafales dépassant parfois les 100 km/h.

 

09/02: une dépression se situe au nord immédiat du Finistère. Le front pluvieux associé s'étire de la Normandie et la Bretagne jusqu'à l'Aquitaine. Cette dépression située en entrée de Manche va continuer de se creuser. Elle devrait se situer sur le nord du pays à la mi-journée.

Au passage de la dépression les rafales de vent de secteur sud-ouest, puis de secteur ouest à nord-ouest seront violentes atteignant régulièrement 100 km/h dans l'intérieur et jusqu'à 110 km/h, voire 120km/h à la côte. Ce sont les départements de la Somme, du Pas-de-Calais et du Nord qui seront les plus impactés par cette dépression. Sur ces trois départements les rafales peuvent atteindre jusqu'à 120 km/h. Plus au sud, le long du front ce sont les départements de la Vendée, de la Charente-Maritime des Deux-Sèvres et de la Vienne qui seront touchés par des violentes rafales de secteur sud-ouest de l'ordre de 100 à 120km/h à la côte et de 100km/h par place dans l'intérieur. Dans une moindre mesure, au passage de la perturbation, une grande partie du pays sera affectée par des rafales de vent se situant entre 80 et 100 km/h et par de fortes précipitations. Après le passage du front, la traine sera très active avec des orages et des giboulées.

Par ailleurs, on notera qu'il existe un risque non négligeable de "violente tempête" (type bombe météorologique) susceptibles de toucher le Nord-Pas-de-Calais cet après-midi, même si tous les modèles ne s'accordent pas sur cette prévision. Cette tempête serait liée à une dépression secondaire baptisée Susanna qui est actuellement en cours de formation au droit des côtes de la Manche. En fonction de l'évolution des conditions d'altitudes (courant-jet) dans les prochaines heures, cette dépression secondaire pourrait se renforcer brutalement (phénomène de résonance entre les conditions en altitude et la position du courant jet). Si cette situation venait à se produire, les rafales de vent pourraient être supérieures à 100 km/h dans les terres des départements de la Seine-Maritime, la Somme, l'Oise, l'Aisne, le Nord et le Pas-de-Calais entre la fin de matinée et le milieu d'après-midi. Dans les zones les plus exposées, les valeurs de vent pourraient être encore plus élevées (130 - 140km/h.)

Les vents de Sud-ouest se renforcent à nouveau dès la fin de nuit sur la façade atlantique et vont entretenir les fortes vagues, dans un contexte de niveaux marins élevés, ces vents forts provoquent une surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote), qui s'ajoute à des niveaux marins déjà élevés (coefficient de marée 100 pour mardi matin, 104 mardi après-midi et 107 mercredi matin) La conjonction de ces niveaux marins élevés et de ces très fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Le littoral allant du Cotentin, jusqu'au fond du Golfe de Gascogne reste particulièrement exposé. A noter, le littoral de la Manche reste en vigilance jaune « vagues-submersion »

 

07/02: une nouvelle perturbation active est attendue la nuit prochaine et est actuellement sur le proche atlantique. Celle-ci va s'accompagner de vents forts dépassant les 100 km/h sur la Bretagne puis les côtes de la Manche ainsi que d'un épisode remarquable de fortes vagues.

Les premières pluies, avec le renforcement du vent de secteur Ouest à Sud-Ouest, se feront dans la soirée de ce dimanche 7 février. On attend des rafales au passage du front froid lié à la perturbation autour de 100km/h dans la nuit. Mais c'est surtout en deuxième partie de nuit, du dimanche 7 au lundi 8 février, dans la traîne active, que les rafales les plus fortes sont prévues. On attend des valeurs à l'intérieur des terres sur les départements placés en vigilance orange autour de 110 km/h à 120 km/h, avec parfois ponctuellement sur le côtier jusqu'à 130 km/h, voire 140 km/h sur les caps.

Demain lundi 8 ces vents tempêtueux s'étendront progressivement vers le Pas-de-Calais et le Nord. Cette perturbation est accompagnée de vents forts qui génèrent de très fortes vagues sur toute la façade Atlantique et sur l'ouest de la Manche. Ces vagues vont s'amplifier progressivement lundi sur le littoral Atlantique et de la Manche pour atteindre des hauteurs remarquables. De plus, ce vent fort provoque une surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) avec un coefficient de marée de 90 pour la pleine mer de lundi matin. La conjonction de ces niveaux marins élevés et de ces fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Dans un moindre mesure, les départements de la Vendée, de la Charente-Maritime, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques seront aussi affectés par des vagues submersives.

A partir de jeudi prochain,  en lien avec la formation d'une dépression très creuse au large de la Bretagne, une nouvelle tempête pourrait traverser le tiers Nord du pays avec des vents dépassant les 100 km/h et de fortes pluies. Dans le Sud, le mistral et la tramontane souffleront violemment durant la journée de vendredi

 

 

05/02 : Au cours des prochaines 96 h, une dépression très creuse va se positionner sur le proche Atlantique, entrainant une forte dégradation météorologiques sur un large quart Nord-Ouest du pays mais aussi dans le Sud-Est. En effet, ces régions vont être balayées par une succession de perturbations pluvio venteuses très actives. 

Dès demain, une perturbation va aborder la Bretagne et générera des vents qui souffleront entre 110 et 130 km/h sur le littoral (voir plus sur les cap les plus exposés) et jusqu'à 90 et 110 km/h dans les terres. En progressant vers l'Est la pertubation touchera ensuite la Normandie et le Nord Pas-de-Calais qui connaitront des vents qui pourront atteindre jusqu'à 90-100 km/h.

En fin d'après-midi des vents forts s'observeront aussi sur la région Rhône-Alpes et le Val de Saône et sur le Midi-Pyrénées (vent d'Autan) et la chaîne Pyrénéenne où les valeurs pourraient atteindre les 150 km/h. En Rhône-Alpes ont attend des vents qui pourront souffler jusqu'à 100 km/h et davantage sur les reliefs. On notera que fortes pluies affecteront aussi le Su du Massif Central et les Cévennes où les cumuls pourront atteindre les 100 mm en 24 h).

Sur l'est du Var et les Alpes-Maritimes de fortes pluies orageuses générerons des cumuls de 100-130 mm pourront se produire. Celles-ci pourront occasionner des inondations.

Lundi une nouvelle perturbation traversera les deux tiers ou trois quarts nord du pays. Un fort vent d'ouest à sud-ouest soufflera sur quasiment toutes les régions du Cotentin à l'Aquitaine les rafales pourront atteindre les 100 km/h voire plus, cela reste à préciser.

Enfin Mardi, une perturbation très venteuse pourrait de nouveau toucher l'Ouest du pays avec des valeurs proches ou dépassant les 100 km/h. La Vendée et les Charentes Maritimes pourraient être les zones les plus affectées.

 

 Souce :  Météogroup, Météo France

 

 

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 24/01/2022)
  • En France / DOM : 2.088
  • A l’étranger : 17.167
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 24/01/2022)
  • En France / DOM : 30.878
  • A l’étranger : 1.392.469
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 24/01/2022)
  • En France / DOM : 55.949
  • A l’étranger : 3.648.548
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"