Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 24/03/2019 à 19:35

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

14/03: Comme prévu, IDAI est redevenu un cyclone tropical intense la nuit dernière. Le système qui était embourbé dans un cycle de remplacement du mur de l'oeil depuis mardi, a enfin réussi à achever ce processus non sans peine. Ainsi, un nouvel anneau de convection intense s'est consolidé autour d'un oeil qui s'est élargi de manière spectaculaire.

À 10h (Mascareignes GMT +4), le centre du phénomène était situé par 19.8 Sud / 37.1 Est soit à environ 250 km à l'Est de Beira (Mozambique). Le cyclone sur les dernières 6h a suivi un déplacement orienté en direction générale de l'Ouest à la vitesse de 15 km/h. IDAI est un puissant cyclone tropical intense générant des rafales de l'ordre de 250 km/h près de l'oeil.

Toutefois, le phénomène semble en phase d'affaiblissement. La prévision d'intensité a été revue à la baisse par le CMRS de la Réunion. IDAI toucherait les côtes mozambicaines au stade de cyclone tropical, ce qui de toute façon ne change pas grand chose à la menace qui pèse sur le Mozambique.

Sur cette trajectoire et selon la vitesse déplacement prévu, l'atterrissage est attendu dans la nuit de jeudi à vendredi dans la région de Beira. Le CMRS de la Réunion insiste sur le fait que c'est un phénomène extrêmement dangereux qui va impacter le Mozambique dans moins de 24h maintenant.

 En plus des vents violents, les prévisions suggèrent toujours une marée de tempête majeure. Une surcôte de 3m50 à 4m est envisagé dans la région de Beira et pourrait même atteindre jusqu'à 5m50 à 6m dans l'estuaire du fleuve Pungwe. Il faut savoir que c'est ce meurtrier phénomène qui a provoqué les pires catastrophes liées aux cyclones (Bangladesh 1970, Katrina en Louisiane 2005).

 

13/03: Le Mozambique doit se préparer à faire face à un cyclone tropical dans moins de 48h. La trajectoire envisagée depuis plusieurs jours est en train de se réaliser. IDAI se déplace maintenant en direction de l'Ouest sous l'effet d'une dorsale subtropicale localisée au Sud du système. À 10h, le cyclone était positionné par 19.4 Sud / 39.5 Est soit à moins de 500 km quasiment plein Est de Beira et générait des rafales de l'ordre de 205 km/h près du centre.

Au cours des prochaines heures, l'enjeu sera de déterminer au mieux quelle sera la zone d'impact et quelle intensité aura IDAI au moment de l'atterrissage. Pour le moment, un impact dans la région de Beira est l'option envisagée. Cette ville porturaire du Mozambique qui est la capitale de la province de Sofala, compte plus de 530 000 habitants.

En ce qui concerne l'intensité c'est l'incertitude. La structure interne particulière de IDAI rend les prévisions d'intensité incertaines. La présence d'air sec et la difficulté du mur de l'oeil à se consolodier et se stabiliser font plafonner l'intensité du cyclone. Toutefois, une intensification reste suggérée par les modèles de prévision numérique.

 

12/03 : À 10h (Mascareignes) le cyclone tropical IDAI était positionné par 18.4 Sud et 41.8 Est. La trajectoire Sud-Ouest est confirmée et à une vitesse de plus en plus rapide. Le système se déplace à la vitesse de 11 km/h et s'éloigne à présent franchement de Madagascar. Une alerte bleue (avis de vigilance) est en cours à Besalampy, Maintirano et Antsalova.

IDAI a connu des moments difficiles dans la nuit en raison d'un processus altérant la structure interne du météore et d'une rétroaction négative par effet d'upwelling (rafraîchissement de la surface de l'eau). Le processus de remplacement du mur de l'oeil est toujours en cours et tarde à s'achever. Sur les récentes images satellites la convection intense tente de s'enrouler autour de l'oeil qui a du mal à se consolider.

Toutefois, les conditions environnementales sont favorables pour une reprise de l'intensification. En enclenchant un franc mouvement Sud-Ouest, IDAI retrouve des eaux à fort potentiel énergétique. Le stade de cyclone tropical intense devrait ainsi être atteint de nouveau ces prochaines heures.

La philosophie de trajectoire n'a guerre évolué et ne devrait pas connaître de changement significatif. Le renforcement de la dorsale subtropicale force IDAI à accélérer dans un premier temps vers le Sud-Ouest puis vers l'Ouest. Un atterrissage sur les côtes mozambicaines entre Beira et Quelimane dans la nuit de jeudi à vendredi ou vendredi matin est le scénario le plus probable.

Étant donné le contexte environnementale, IDAI serait toujours un cyclone tropical intense au moment d'impacter le Mozambique. En plus des vents violents, la houle cyclonique ainsi que la marée de tempête seront les éléments à surveiller de très près selon le centre des cyclones de la Réunion.

 

11/03: À 10h, le centre des cyclones de la Réunion estime le stade de cyclone tropical intense atteint. IDAI est donc devenu le 7e cyclone tropical intense de la saison cyclonique 2018/2019.

Le système était localisé par 17.3S et 43.0E soit à une centaine de kilomètres au Nord-Ouest de Maintirano (Madagascar). IDAI s'est approché un peu plus près que prévu des côtes Ouest de Madagascar et des conditions particulièrement dégradées sont observées sur Boeny et Melaky. À noter que l'îlot Juan de Nova, du fait du faible déplacement du cyclone est affecté par des conditions cyclonique depuis hier.

Enfin, l'archipel des Comores est directement impacté par de puissantes bandes s'activant en périphérie Nord du cyclone. Une première bande a concerné l'archipel hier et ce matin, une nouvelle dégradation pluvio-orageuse se décale vers les Comores. La vigilance orage et forte houle a été reconduite ce matin à Mayotte.

Le coeur du cyclone se trouve à proximité des côtes de Madagascar. Mais la bonne nouvelle est que le système devrait bientôt changer de trajectoire. L'effet de la dorsale subtropicale va devenir de plus en plus prégnant et repousser IDAI d'abord vers le Sud-Ouest puis l'Ouest.

Le phénomène évolue dans des conditions environnementales toujours très favorables à l'intensification. Le météore ne rencontrera a priori pas de contrainte qui empêcherait son renforcement durant son périple. Aussi bien les conditions en altitude qu'en surface sont propices pour que IDAI devienne un puissant et dangereux cyclone (équivalent à un système de catégorie 3 ou 4).

Un atterrissage est prévu en deuxième partie de semaine sur le Mozambique, possiblement vendredi. A cette échéance Idai devrait générer des vents soufflant à 180 km/h.  Toutefois, le timing et la localisation exacte du point d'impact reste encore à déterminer et dépendra du moment et de l'amplitude du recourbement.

 

10/03: La tempête IDAI était située à 5h (Mascareignes) à environ 210 km au nord-ouest de Maintirano et à proximité immédiate de l'îlot Juan de Nova. Le système a fortement ralenti signe d'un changement imminent de trajectoire. La pression centrale est de 992 hPa et les rafales sont de l'ordre de 110 km/h près du centre.

Ces prochaines 24h, le phénomène fera demi-tour pour se diriger en direction de l'Ouest Sud-Ouest sous l'effet du renforcement de la dorsale subtropicale. Dans le même temps, IDAI devrait profiter des conditions environnementales favorables à tout point, pour devenir cyclone tropical intense.

Une alerte cyclonique VERTE (avis de menace) est toujours en cours à Madagascar sur les districts de Besalampy, Maintirano, Antsalova, Belo Tsiribihina et Morondava. Bien qu'un impact direct est à présent exclu, les côtes Ouest de la Grande Île restent soumises à des conditions très perturbées liées à IDAI. Toutes sorties en mer est fortement déconseillées entre Majunga et Morondava et la prudence est de mise.

Enfin, les dernières prévisions de trajectoire et d'intensité continuent d'être très défavorables pour le Mozambique. La philosophie est inchangée. Après s'être significativement renforcé, le système IDAI est prévu atterrir sur les côtes Centre-Est du Mozambique jeudi prochain. Toutefois, il reste encore des incertitudes sur la zone d'impact et le timing.

Le centre des cyclones de la Réunion met en garde en indiquant que la "probabilité qu'un système mature atterrisse sur le Mozambique avec une intensité élevée est très forte". Un avis annonçant la menace cyclonique a été publié par le service météorologique du Mozambique.

 

09/03:  La tempête tropicale tempête IDAI s'est formée dans le Canal du Mozambique et est située à environ 140 km à l'Ouest de Juan de Nova et 300 km à l'Ouest Nord-Ouest de Maintirano (Madagascar). Le système se déplace en direction de l'Est à la vitesse de 19 km/h, sous l'effet d'une dorsale proche équatoriale.

En termes d'intensité, le système a peu évolué au cours des dernières 6h selon le centre des cyclones de la Réunion. La pression centrale est de 998 hPa et les vents moyens sur 10 min estimés à 55 km/h. 

Après un déplacement orienté vers l'Est, le phénomène bifurque vers l'Ouest sous l'effet d'une dorsale subtropicale se consolidant au sud du système.

À la lumière des prévisions, la future tempête IDAI représente une menace cyclonique importante pour le Mozambique. Un impact à une intensité relativement significative est envisagé jeudi matin sur les côtes mozambicaine selon le CMRS de la Réunion. Le service météorologique a publié un bulletin ce jour à 13h pour aviser de la présence de cette dépression tropicale et de la menace qui en découle.

Une alerte cyclonique verte est en cours à Madagascar dans les districts de BESALAMPY, MAINTIRANO, ANTSALOVA, BELO TSIRIBIHINA et MORONDAVA. Météo Madagascar déconseille fortement les sorties en mer entre Mahajanga et Morondava en raison d'une dégradation attendue des conditions météorologiques.

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 23/03/2019)
  • En France / DOM : 1.736
  • A l’étranger : 14.522
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 23/03/2019)
  • En France / DOM : 27.369
  • A l’étranger : 1.304.898
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 23/03/2019)
  • En France / DOM : 36.241
  • A l’étranger : 2.755.958
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"