Partager via...

 

 {nomultithumb}

Vous avez subi des dommages liés aux conditions météorologiques (vents, grêle, orages, précipitations...) ? Faites établir votre certificat d'intempérie afin de bénéficier d'une indemnisation par votre assureur.

 

 La dépression Miguel qui est actuellement centrée au large du Portugal va se creuser en se rapprochant du Golfe de Gascogne engendrant une tempête.

La nuit prochaine, en liaison avec l'arrivée de la dépression, des vents violents s'abattent sur les sommets des Pyrénées avec des vents soufflant jusqu'à 150 km/h.

En matinée de vendredi, Miguel touchera le continent entre le nord de la Gironde et la Vendée et générera des rafales de vent qui atteindront entre 100 et 120 km/h sur le littoral et 80 à 100 km/h dans les terres jusqu'en région Poitou-Charentes.

Durant l'après-midi, à la faveur de la remontée de la dépression vers la Bretagne et la Normandie la tempête traversera rapidement la Bretagne avant de se diriger sur la Normandie puis le bassin de la Manche. On attend sur ces zones des rafales de 80 à100 km/h sur l'est des Pays-de-la-Loire, le Centre-Val-de-Loire et le sud de la Normandie. En Ile-de-France le vent se renforcera nettement à partir de 17 heures avec des rafales de 80 à 100 km/h, localement 110 km/h. 

Ce soir, la dépression atteindra le Nord avec des rafales de 80 à 90 km/h, localement 100 km/h.

Au passage de cette dépression de fortes averses orageuses se produiront. On attend également d'importants cumuls pluvieux entre la Bretagne, la Normandie et les Pays de la Loire où l'on attend de 10 à 40 mm de pluie en 24h. En mer, les conditions deviendront mauvaises avec une mer forte à très forte et des vagues de 4 à 6 mètres de haut sur le golfe de Gascogne.