Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 21/10/2019 à 15:09

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

12/10: le Japon est en train d'être impacté par le typhon Hagibis. L'oeil du système n'est plus qu'à une centaine de kilomètres des côtes Japonaise. Le cyclone qui est comme aspiré par un thalweg des moyennes latitude, suit une trajectoire Est Nord-Est à une vitesse relativement rapide de 30 km/h. Sur ce cap, un atterrissage sur l'île d'Honshu devrait avoir lieu ces prochaines heures. Hagibis semble adopter la même trajectoire que Faxai, avec un centre qui pénétrerait dans la baie de Tokyo cette nuit.

Dans le même temps, le typhon s'est affaibli ces dernières 24h comme le prévoyaient les modèles de prévision. Le CMRS de Tokyo estimait l'intensité à 157 km/h sur (10 min) lors de son point de 04 UTC soit l'équivalent d'un catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson. Cela correspond à des rafales de 220 km/h, ce qui fait d'Hagibis un phénomène toujours très dangereux, malgré l'affaiblissement. Les conditions météorologiques se sont dégradées avec un renforcement du vent ainsi que des précipitations et va continuer crescendo jusqu'au passage du coeur du système.

Le cyclone devrait avoir une intensité équivalente à un catégorie 1 ou 2 au moment de l'impact, ce qui promet de vraies conditions cycloniques pour les zones concernées par le mur de l'oeil. Il n'est donc pas exclu que la région de Kanto revive une situation se rapprochant de l'épisode Faxai.

 

11/10: le typhon Hagibis continue sa route vers le Japon. Actuellement, le typhon de 1400 km de diamètre génère des vents soufflant à 220 km/h (équivalent à un ouragan de catégorie 4). Dans les prochaines heures, Hagibis devrait incurver sa trajectoire au Nord-Est en prenant la direction de l'agglomération de Tokyo.

Les dernières prévisions indiquent qu'hagibis devrait toucher terre avec une intensité de catégorie 3 ou 2 demain matin. Des vents violents à plus de 180 km/h et des pluies torrentielles sont annoncées sur Tokyo, avec des risques de glissements de terrain.

En plus des fortes rafales de vent, la région pourrait connaître des précipitations intenses (300 à 400 mm de pluie), de fortes vagues et une surélévation du niveau de la mer au passage du typhon. Hagibis poursuivra ensuite sa route vers le nord-est .

 

10/10: Le Super Typhon Hagibis continue d'être au coeur de l'actualité cyclonique dans le Pacifique Ouest. Le système a maintenu ces dernières heures une intensité remarquable de 260 km/h en vent soutenu, ce qui donne des rafales de 314 km/h. 

Les conditions environnementales favorables qui ont permis le maintient d'une telle intensité, devraient progressivement se dégrader, entrainant un lent affaiblissement. Mais cette perte de puissance ne serait pas suffisant, pour permettre au Japon d'éviter un épisode cyclonique sévère. Selon les agences (CMRS de Tokyo et JTWC), il n'est pas exclu que Hagibis résiste et maintienne l'intensité d'un cyclone équivalent à un catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson, au moment d'impacter le Japon.

Avec une telle force, les zones concernées par le coeur du phénomène, pourraient connaître des conditions cycloniques violentes et potentiellement destructrices. De plus, l'ensemble des principaux modèles de prévision, s'accordent à présent pour un atterrissage sur Honshu. Même le modèle GFS qui était le plus à l'Est dans ses simulations de trajectoire, semble s'aligner sur les modèles euro IFS et Ukmo qui prévoyaient dès le départ un impact direct sur le Japon. Pour l'instant, les modèles suggèrent un atterrissage dans la journée de samedi ou dans la nuit de samedi à dimanche.

La zone d'impact potentielle est encore large en raison de l'échéance et de la marge d'erreur à +72h. Pour le moment, le faisceau de trajectoire indique un point d'impact qui se ferait entre Wakayama et Chiba. Les prévisions s'affineront au fur et mesure que le cyclone s'approche du Japon. À noter que Tokyo pourrait se retrouver sur la trajectoire d'Hagibis. Un possible catégorie 3 qui traverse l'agglomération la plus peuplée du monde, est une situation qui serait probablement inédite. Le JMA invite la population à se préparer aujourd'hui à l'arrivée du typhon.

09/10: après une brève période d'affaiblissement, le typhon Hagibis s'est de nouveau réintensifié permettant au cyclone d'atteindre une intensité de 260 km/h en vent soutenu sur 1 min . Cela correspond à un catégorie 5 qui est le sommet de l'échelle de Saffir-Simpson. Hagibis est donc le 2e cyclone le plus intense de l'année à égalité avec Wupit (260km/h) et derrière Dorian (280 km/h).

Le typhon a probablement atteint ou atteindra son pic d'intensité au cours de cette journée de mercredi. Par la suite, il devrait s'affaiblir lentement tout en poursuivant une trajectoire orientée vers le Nord-Ouest à Nord Nord-Ouest, en direction d'une faiblesse dans la dorsale subtropicale provoquée par un thalweg. Le système va maintenant s'approcher franchement du Japon. Un virage net vers l'Est Nord-Est est suggéré par l'ensemble des modèles de prévision au cours des prochaines 72 à 96h.

L'impact sur le Japon dépendra du timing et de l'ampleur de ce virage. Plus le changement de trajectoire sera tardif, plus l'impact sera direct (scénario Ukmo et IFS). Au contraire, un virage qui se déroulerait plus tôt, comme le suggère le modèle GFS, pourrait encore permettre d'éviter un atterrissage. Si une incertitude demeure sur la zone d'impact, le faisceau de trajectoire entrevoit une menace d'atterrissage réelle sur les côtes dans une zone allant de Shikoku à Honshu, à une intensité suffisamment élevée, pour créer des conditions cycloniques sévères. De plus, il est à noter que ce système pourrait affecter une zone large en raison de sa grande taille.

08/10: Le typhon Hagibis qui est devenu comme prévu un puissant Super Typhon, a traversé les îles Mariannes la nuit dernière. L'oeil du cyclone est passé à proximité de l'île volcanique et inhabitée d'Anathan à 15 UTC. L'île a probablement connu des conditions cycloniques dantesques, étant donné l'intensité du cyclone au moment du passage au plus près d'Anathan. En revanche, l'île de Saipan, qui avait durement souffert du violent typhon Yutu l'année dernière, est restée en dehors de la masse convective principale et des conditions les plus dangereuses du phénomène.

Hagibis qui a atteint une intensité de 140 kt hier entre 12 UTC et 18 UTC selon le JTWC, soit l'équivalent d'un ouragan de catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson, a connu un baisse d'intensité ces dernières heures. En cause, un classique remplacement du mur de l'oeil (ERC). Ce phénomène qui concerne les cyclones intenses, est caractérisé par l'érosion du mur de l'oeil initial, remplacé par un nouveau mur. Durant ce processus, le cyclone s'affaiblit ou plafonne en intensité, avant une nouvelle phase d'intensification lorsque l'ERC est achevé.

Une ré-intensification est donc probable, ce qui pourrait permettre à Hagibis d'atteindre un 2e pic d'intensité ces prochaines 24h. Par la suite, un affaiblissement progressif est attendu, en raison d'une détérioration des conditions en altitude. Dans le même temps, le typhon adopte une trajectoire qui le rapprochera franchement du Japon. Une faiblesse dans la dorsale subtropical va entrainer une accentuation de la trajectoire vers le Nord-Ouest avant un virage serré vers le l'Est Nord-Est.

Les modèles de prévisions s'accordent sur ce scénario avec juste quelques écarts concernant le virage Est Nord-Est. Les principaux modèles (IFS, GFS et UKMO) suggèrent une forte probabilité d'un atterrissage sur le Japon. La zone d'impact reste encore à déterminer, dans la mesure où la marge d'erreur à +96h est énorme. Pour l'instant, le scénario de trajectoire envisagé, présente des similitudes avec Faxai qui rappelons le, avait balayé la région de Tokyo. À suivre...

 

 

07/10: L'évolution des dernières heures semblent clairement indiquée que la machine est lancée, pour que nous ayons au cours des prochains jours un super-typhon.

Hagibis qui présentait une signature satellite déjà remarquable en tout début de vie, continue d'avoir un aspect très impressionnant. Ce matin, l'imagerie satellitaire récente montre une convection principale centrale solide et compact, au coeur duquel se trouve un oeil de taille extrêmement réduite (pinhole eye). Au sud de la convection principale, s'étend une impressionnante et vaste bande spiralée.

Hagibis a profité de conditions environnementales optimales pour s'intensifier très rapidement. Selon l'analyse du JTWC, le système a gagné 35 kt en l'espace de 6h entre 18UTC et 00 UTC. À 03 UTC, le typhon est estimé par le CMRS de Tokyo a une intensité de 157 km/h sur 10 min pour des rafales de 220 km/h. La pression minimale centrale était de 950 hPa. Hagibis devrait continuer de se renforcer et atteindre des sommets d'intensité ces prochains jours, avec une forte probabilité qu'il devienne un Super Typhon.

Le cyclone se déplace à grande vitesse en direction générale de l'Ouest à 30 km/h. Sur cette trajectoire, il traversera les îles Mariannes dans la nuit probablement entre les îles Saipan et Anathan. La situation est à suivre de très près pour les îles de l'archipel, dans la mesure où nous sommes en présence d'un dangereux phénomène qui gagnera encore significativement en puissance au cours de cette journée avant de traverser les Mariannes.

Par la suite, les principaux modèles de prévision suggèrent un recourbement progressif vers le Nord-Ouest puis le Nord en direction d'une faiblesse dans la dorsale subtropicale. Hagibis va donc se rapprocher graduellement du Japon qui est potentiellement sous la menace de ce phénomène. Toutefois, l'incertitude est élevée à +72h, avec des solutions de trajectoire qui s'éparpillent au-delà de cette échéance. Les agences humaines (CMRS de Tokyo et JTWC) semblent prendre le parti du modèle euro IFS qui représente un scénario médian entre GFS qui est très à l'Est et Ukmo qui à contrario est plus à l'Ouest dans ses simulations.

 

06/10:  La tempête tropicale Hagibis s'est formée dans l'océan Pacifique occidental et devrait devenir un super typhon d'ici la fin de la semaine à venir. Cela pourrait être un danger pour certaines parties du Japon le week-end prochain. Hagibis était centré à plus de 800 km à l'est de Guam à compter de l'heure locale du dimanche matin.

Le Service météorologique national a émis une alerte au typhon pour l'île d'Alamagan, dans les îles Mariannes du Nord. Des montres de surveillance des tempêtes tropicales ont été postées pour les îles de Rota, Tinian, Saipan, Pagan et Agrihan dans les Mariannes du Nord. Cette montre n'inclut pas la base aérienne de Guam ou d'Andersen.

Hagibis suivra l'ouest et le nord-ouest avec une eau très chaude et un faible cisaillement du vent, ce qui lui permettra de devenir un typhon - l'équivalent dans le Pacifique occidental d'un ouragan dans l'Atlantique ou le Pacifique oriental - lorsqu'il se dirigera lundi sur les îles Mariannes du Nord.

Les vents, les fortes pluies, les vagues violentes et les inondations côtières vont augmenter lundi dans les zones couvertes par les typhons et les tempêtes tropicales. Pour l’instant, les vents dus au typhon (plus de 75 km / h) sont les plus susceptibles d’être dans les Mariannes du Nord, au nord de Guam.

Cependant, certaines bandes de fortes pluies susceptibles de provoquer des crues soudaines, des rafales de vent et de fortes vagues sont certainement possibles à Guam, car le centre de Hagibis passe au nord.

A plus terme, Habibis devrait poursuivre son renforcement à mesure qu'il remontera en latitude vers le Japon et atteindre l'équivalent d'un ouragan de catégorie 4 avec des vents soufflant à plus de 200 km/h.

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 20/10/2019)
  • En France / DOM : 1.810
  • A l’étranger : 15.150
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 20/10/2019)
  • En France / DOM : 28.831
  • A l’étranger : 1.306.819
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 20/10/2019)
  • En France / DOM : 37.090
  • A l’étranger : 2.944.117
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"