Partager via...

 

 {nomultithumb}

Vous avez subi des dommages liés aux conditions météorologiques (vents, grêle, orages, précipitations...) ? Faites établir votre certificat d'intempérie afin de bénéficier d'une indemnisation par votre assureur.

 

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

23/10 : Les précipitations d'hier, avec l'arrivée de l'épisode Méditerranéen, perdurent encore aujourd'hui, elles complètent les importants cumuls déjà tombés, sont accompagnées par de fortes rafales de vent et d'orages.

Des orages accompagnés de pluies intenses, de rafales de vent parfois > 100 km/h et d'une activité électrique très soutenue seront en place dès l'aube entre Pyrénées-Orientales, Aude et Hérault. Ils s'attarderont plus particulièrement aux abords de l'Hérault, avant de s'évacuer vers le Gard et les Bouches-du-Rhône dans l'après-midi. En cours de nuit, ils balaieront le Var et les Alpes-Maritimes, puis enfin la Corse.

Ces orages sont susceptibles de produire des lames d'eau > 50 mm en peu de temps, avec des lames horaires parfois > 80 mm, voire > 100 mm, en cas de système orageux stationnaire. De fortes rafales de vent sont également attendues sous ces orages, en particulier entre Aude et Var, où elles pourront dépasser 100 km/h, voire excéder 120 km/h isolément sous les cellules les plus actives. La probabilité de phénomènes violents est plus significative des Pyrénées-Orientales aux Bouches-du-Rhône.

Une forte activité électrique et des chutes de grêle sont également possibles, en particulier aux abords du Golfe du Lion. A noter enfin un risque de trombe marine et de tornade sur l'ensemble des régions méditerranéennes, et notamment des Pyrénées-Orientales à l'Hérault, ainsi qu'entre Var et Alpes-Maritimes.

 

22/10 : Une nouvelle dépression se creuse sur l'Espagne, celle-ci générera de très fortes pluies sur le Golfe du Lion, avec de forts orages et de violentes rafales de vent.

Une première phrase débutera la nuit prochaine sur le Roussillon avec extension rapide sur l'Ouest du Languedoc. Ces premiers orages déborderont sur l'Ouest du Gard en cours d'après-midi. Durant cette première phrase, des cumuls de pluie compris entre 80 et 120 mm, voire jusqu'à 150 mm sont envisagés, sur la partie Est des départements des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, ainsi que sur une moitié Ouest du département de l'Hérault. Ailleurs, les cumuls seront plus modestes.

Des phénomènes venteux violents sont possibles au passage de ces premiers orages, mais le risque d'inondation par débordements de cours d'eau ne sera pas réellement important, dans un premier temps. Le risque essentiel sera la probabilité d'inondations par effet de ruissellements en milieu urbain.

Après une accalmie de quelques heures entre la fin d'après-midi et la première partie de nuit, une nouvelle salve pluvio-orageuse virulente va remonter de Catalogne, en deuxième partie de nuit de mardi à mercredi.

Des systèmes orageux linéaires, accompagnés de très fortes précipitations voire même de chutes de grêle, vont s'installer durant plusieurs heures sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude. Ils pourront déverser des quantités de précipitations très importantes, de l'ordre de 150 à 200 mm en quelques heures, y compris en plaine et sur les zones littorales, portant ainsi le cumul à près de 350 mm par endroits depuis le début de l'épisode. Compte-tenu de l'état des sols suite au premier passage orageux, des réactions hydrologiques soudaines et importantes sont envisagées. Le risque de crues éclairs sera alors particulièrement présent, ainsi que des ruissellements intenses en milieu urbain.

En cours de matinée de mercredi, ces orages se décaleront lentement en direction de l'Hérault. Ils pourraient également stationner durant plusieurs heures sur ce département, y compris et surtout sur les plaines et les zones littorales avec là aussi un risque de cumuls proches des 100 à 150 mm en quelques heures. Ils devraient par la suite se décaler vers le Gard, plutôt en cours d'après-midi à priori. Leur intensité sur ce département restera à préciser dans le point envoyé demain matin. Par la suite, la dégradation se décalera en cours de nuit de mercredi à jeudi à l'Est du Rhône, en direction de la Provence.