Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 26/05/2020 à 09:17

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Alertes en cours
Aucune alerte en cours actuellement
Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

09/04: Le cyclone meurtrier Harold, qui balaie l'océan Pacifique, s'est abattu mercredi sur les Fidji, provoquant des inondations et des dégâts matériels, après avoir dévasté les îles Salomon et Vanuatu.

Ce cyclone tropical s'est affaibli, passant d'une catégorie 5, la plus dangereuse, à 4, mais frappe les Fidji avec des vents allant jusqu'à 240 km/h, a indiqué le service météorologique national, NaDraki.

Le cyclone se trouve au large au sud de l'île principale des Fidji, Viti Levu, mais passe plus près des terres que prévu initialement.

 

08/04: Après son périple destructeur sur le Vanuatu, Harold a comme prévu suivi une trajectoire de secteur Est Sud-Est à Sud-Est, pilotée par la dorsale équatoriale. Le système a transité à proximité Sud-Ouest de l'île principale fidjienne de Viti Levu. Malgré une détérioration significative des conditions météorologiques, le coeur du phénomène est resté au large. Une chance que n'a pas eu l'île de Kadavu, directement traversée par l'oeil.

Harold reste un dangereux cyclone qui pour l'instant s'affaiblit lentement. Son évolution future doit encore être suivie de très près, notamment pour les Tonga. Un passage au Sud-Ouest du royaume est attendu au cours des prochaines 12 à 24h avec une intensité équivalente à la catégorie 3 (vents à 160 km/h). La prévision de trajectoire semble favorable dans la mesure où un impact direct n'est pas l'option privilégiée.

 

07/04: Le système a balayé le centre du Vanuatu, traversant l'archipel d'Ouest en Est durant l'après-midi et la nuit de Lundi. C'est un cyclone au maximum de son intensité qui a semé le chaos sur le Vanuatu. Au moment de l'impact, Harold était un cyclone de catégorie 5 sur l'échelle du bassin mais aussi de Saffir-Simpson avec des vents approchant les 300 km/h

Après avoir saccagé le Vanuatu, Harold va suivre une trajectoire orientée vers le Sud-Est, toujours pilotée par la dorsale équatoriale située au Nord-Est du système. Sur ce cap, le cyclone s'approche des Fidji et un transit à proximité Sud-Ouest de l'île principale de Viti Levu, devrait se faire dans les prochaines 24h. Le degré d'impact pour l'île dépendra de la distance du passage au plus près. Étant donné la structure concentrée du phénomène, il faudrait un passage à moins de 50 km des côtes pour des conditions cycloniques.

Par la suite, un transit au Sud-Ouest des Tonga est envisagé au cours des prochaines 48h. Si un impact direct n'est pas l'option privilégiée, la situation devra tout de même être suivie de très près pour l'archipel. Harold pourrait encore être un cyclone tropical (en phase d'affaiblissement) au moment du passage au plus près de ce Royaume de polynésie.

 

06/04: C'est un système d'une violence inouïe qui ravage en ce moment les Vanuatu. Après avoir fait du surplace comme pour reprendre son souffle, Harold a retrouvé de la vigueur en reprenant sa course vers l'Est. Avant impact, le cyclone était un catégorie 5, générant des rafales près de l'oeil estimées à 285 km/h et avec une pression minimale centrale de 928 hPa.

Le phénomène frappe au maximum de son intensité l'archipel. Les zone traversées par le mortel et terrible mur de l'oeil, ont ou vont subir des conditions cycloniques extrêmes.

Le seul point positif et il est bien dérisoire, c'est que contrairement à Pam qui avait traversé l'ensemble de l'archipel sur une trajectoire Nord Sud, Harold transite rapidement la partie centrale des Vanuatu d'Ouest en Est. Cela réduit donc le temps de passage du cyclone et des conditions cycloniques sur l'archipel.

Par la suite, le système qui aura légèrement faibli suite à son passage sur les Vanuatu, va poursuivre sa route vers l'Est Sud-Est à Sud-Est. Cette trajectoire est pilotée par la dorsale équatoriale des moyennes couches, positionnée au Nord-Est d'Harold. Sur ce déplacement, le cyclone représente une menace potentielle pour les Fidji, notamment pour l'île principale de Viti Levu.

 

 03/04: La tempête tropicale Harold s'est formée au Sud-Ouest immédiat des îles Salomons et fait route en ce renforçant vers le Sud-Est. Ce système est surveillé de très près, dans la mesure où il évolue à proximité des terres habitées.

Les modèles IFS et GFS s'accordent sur une trajectoire qui longerait l'Ouest des Vanuatu. Ukmo envisage une trajectoire Sud-Est plus tardive, et un impact sur le Nord de l'archipel dès ce Week-End. Ce scénario n'est pas privilégié, même s'il faut en tenir compte dans l'évaluation de l'incertitude.

Une accentuation du déplacement vers l'Est Sud-Est est proposé par les modèles IFS et GFS en début de semaine prochaine. Cette solution est potentiellement menaçante pour les Vanuatu. La partie centrale de l'archipel serait dans ce cas de figure directement visée.

En termes d'intensité, le potentiel d'intensification a été revu à la hausse sur les derniers réseaux des modèles de prévision. Harold pourrait profiter de conditions environnementales favorables et notamment, d'un robuste canal d'évacuation sur la façade polaire pour se renforcer. Il y a donc une probabilité non négligeable qu'Harold devienne un puissant cyclone, sous l'effet de bonnes conditions en altitude. Il pourrait ainsi atteindre une intensité équivalente à un ouragan de catégorie 2 avec des vents soufflant à 160 km/h au moment où il passera sur les Vanuatu.

Rappelons que le dernier impact cyclonique de grande ampleur sur l'archipel des Vanuatu, était le super typhon Pam  au cours du mois de Mars 2015. Ce système qui était particulièrement violent (pression minimale de 896 hPa), provoqua des conditions cycloniques extrêmes sur l'archipel. Pam laissera derrière lui 16 victimes et un archipel dévasté.

 

  

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 25/05/2020)
  • En France / DOM : 1.883
  • A l’étranger : 15.618
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 25/05/2020)
  • En France / DOM : 28.868
  • A l’étranger : 1.312.365
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 25/05/2020)
  • En France / DOM : 38.721
  • A l’étranger : 3.059.833
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"