Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 27/01/2022 à 10:53

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

 Une canicule brutale de température extrêmement élevée et de longue durée va frapper l'Amérique du Sud centrale en cette deuxième semaine de janvier et au milieu du mois. Des températures extrêmes sont attendues dans une grande partie de l'Argentine, de l'Uruguay, du sud du Brésil et du Paraguay. Des records devraient tomber dans les territoires uruguayen et argentin, qui risquent de subir le pire de la canicule, mais des records historiques peuvent également être atteints dans le Rio Grande do Sul.

Tous les modèles de prévisions météorologiques numériques convergent pour indiquer un événement de chaleur avec une force inhabituelle avec des valeurs de température bien au-dessus de la climatologie normale du mois de janvier avec des maximums pouvant atteindre des valeurs de 10ºC à 15ºC au-dessus des moyennes historiques pour cette période de l'année . Ce sera la deuxième vague de chaleur généralisée dans la partie centrale de l'Amérique du Sud depuis le début de l'été et plus forte que celle du début de l'année, qui a atteint un maximum de 46,6 °C à Rivadavia, en Argentine.

Cependant les modèles diffèrent dans l'ampleur de la vague de chaleur. Les projections du modèle GFS de la NOAA (États-Unis), qui constituent la base des prédictions automatiques de nombreuses applications et sites Web, prévoit des maximums de 45 °C à 50 °C dans une vaste zone comprenant le Rio Grande do Sul, l'Argentine et l'Uruguay.

L'événement de chaleur aurait une ampleur sans précédent dans l'histoire récente dans plusieurs endroits avec des températures jamais vues depuis des décennies, battant plusieurs records de température maximale dans la région à partir de marques proches ou supérieures à 40 °C en général et supérieures à 45 °C à certains endroits.

Les maximums supérieurs à 35°C devraient être généralisés en fin de semaine dans l'État du Rio Grande do Sul et de nombreuses villes auront des maximums proches ou supérieurs à 40°C. Même les villes de Serra Gaúcha peuvent avoir des marques extrêmes à la fin de la semaine, avec des maximums allant jusqu'à 37ºC à Caxias do Sul et environ 40ºC dans les vallées de Farroupilha et Bento Goncalves, parmi d'autres villes de la région avec une variabilité microclimatique marquée par le relief.

Dans la région d'Uruguaiana et de Quaraí, selon l'analyse de MetSul basée sur un large ensemble de données, le maximum devrait atteindre 37°C les après-midi d'aujourd'hui et de demain, 39°C mardi, 41°C à 42°C le mercredi, de 42°C à 43°C le jeudi et de 43°C le vendredi. Le week-end prochain est un point ouvert dans la région, avec certaines données réduisant la chaleur due à l'instabilité et d'autres maintenant la haute intensité.L'Institut national de météorologie (Inmet) est encore plus agressif dans son pronostic pour l'ouest du Rio Grande do Sul et indique 45°C.

A la frontière avec l'Uruguay et à Campanha, dans les régions de Bagé, Jaguarão, Dom Pedrito et Quaraí, des repères de 40 °C à 42 °C, parfois plus élevés, devraient être atteinte en fin de semaine. 

  

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 26/01/2022)
  • En France / DOM : 2.088
  • A l’étranger : 17.171
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 26/01/2022)
  • En France / DOM : 30.878
  • A l’étranger : 1.392.534
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 26/01/2022)
  • En France / DOM : 55.949
  • A l’étranger : 3.648.548
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"