Partager via...

alerte-orange32.png24/10 : Météo-France a maintenu une alerte orange (niveau trois sur quatre) sur 27 départements du quart nord-ouest de la France où des vents violents avec des pointes de 90 à 110km/h sont attendus à l'intérieur des terres.

L'alerte est valable jusqu'à aujourd'hui 14h sur les régions de Basse-Normandie, du Centre, de Haute-Normandie, d'Ile-de-France, du Nord-Pas-de-Calais, de la Picardie ainsi que sur les départements des Ardennes, de la Marne et de la Sarthe.

En revanche, l'alerte a été levée pour les quatre départements bretons ainsi que pour les départements de la Mayenne, de la Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire, de la Vendée, de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres et de la Vienne.

Dans un communiqué diffusé vers 6h, Météo-France précise que la dépression centrée sur le Cotentin et l'Angleterre provoque des vents violents d'oues-sud-ouest qui sont actuellement les plus forts de la Vendée au Centre ainsi que sur le Cotentin. Au cours, des rafales ont été enregistrées de 87km/h à Melun (Seine-et-Marne) à 126km/h à Belle-Ile (Morbihan).

Météo-France ajoute que les vents d'ouest à sud-ouest devraient gagner très vite le Bassin parisien, l'est du Centre puis vers les frontières du nord en matinée.

Dans le même temps, les départements situés le long des côtes de Manche seront également touchés par de forts vents d'ouest à nord-ouest depuis la fin de la nuit sur le nord-Bretagne et le Cotentin jusque vers la mi-journée vers le Pas-de-Calais.

Selon Météo-France, les rafales maximales doivent être comprises entre 110 et 120km/h sur les côtes atlantiques, 100 à 110km/h le long de la Manche), et entre 90 et 110km/h à l'intérieur des terres. 

mn.gif

 

 

23/10: Une forte tempête est prévue à partir de 17h sur la Bretgane. Cette violente et soudaine dégradation interviendra dans la soirée et dans la nuit de lundi à mardi en liaison avec l'important creusement d'une dépression sur le proche Atlantique qui se décalera rapidement vers la Manche. Mais à la différence du 3 octobre, cet épisode sera plus long et pourrait avoir de plus grandes et sérieuses conséquences, même s'il se passe essentiellement la nuit.

De manière très rapide ensuite ils vont atteindre le stade de la tempête dans la nuit sur les zones placées en Etat d'avertissement de niveau Orange. En perdant partiellement de leur force, ces vents se décaleront vers les autres régions durant la journée de Mardi.

Les régions les plus menacées par ces vents violents sont la Bretagne, les Pays-de-la-Loire, les Charentes, la Haute et Basse-Normandie, l'Île-de-France, le Nord de la région Centre, la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais et la Champagne-Ardenne.

Les rafales moyennes maximales de vents estimées sont de 110 à 130 sur les zones les plus exposées, mais le risque d'atteindre des pointes entre 140 et 150 km/h ne peut être exclus.

Quant aux autres régions au nord de la Loire telles que le Sud de la région Centre, le Nord de la Bourgogne, la Lorraine et l'Alsace, elles sont placées en phase de surveillance. Les vents estimés pour la journée de mardi sont, certes, moins élevés, entre 80 et 100 km/h, mais le risque là aussi de subir des vents beaucoup plus forts est à considérer.


Cévennes

Au cours de la journée de Lundi les pluies sur les Cévennes vont se renforcer et devenir temporairement très fortes. Comme lors de l'épisode de la semaine passée, elles toucheront la région des Cévennes et particulièrement le Sud de la Lozère et de l'Ardèche, l'Ouest du Gard et le Nord de l'Hérault.

Les cumuls moyens estimés sur la période sont de 80 à 120 mm, avec localement des valeurs pouvant atteindre de nouveau plus de 200 mm comme les 19 et 20 derniers. Ces cumuls viennent s'ajouter à des niveaux d'eau parfois préoccupants sur ces départements. Le risque d'inondation plus généralisé que la semaine passée est envisageable car les sols sont encore largement gorgés d'eau.

Source: Météo France, Météo Consult