Une étude, parue dans la revue Scientific Reports, démontre que les chutes de neige ont plus que doublé dans le centre de l'Alaska sur la chaîne de l'Alaska et «sont sans précédent depuis au moins 1200 ans et dépassent de loin la variabilité normale», selon un communiqué du Dartmouth College (Etats-Unis).

Lire la suite (réservé aux abonnés)