Commandé par la COP 21, le rapport spécial du Giec sur les conséquences d’un réchauffement de 1,5°C doit être publié au mois de septembre prochain mais une version provisoire du résumé pour les décideurs a fuité dans la presse, les prospectives établies par les climatologues sont très inquiétantes.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)